Environ un tiers des Portugais (31%) "s'attendent à une baisse de leurs revenus dans les six prochains mois", avec 74% admettant des réductions de dépenses à Noël, selon une étude d'Oney Bank.

L'étude, réalisée par OpinionWay au Portugal, en Espagne, en France, en Italie et en Allemagne, a conclu que "un consommateur européen sur quatre estime que la crise de santé publique affectera ses revenus".

Dans le cas du Portugal, environ 31% des personnes interrogées «s'attendent à une diminution de leurs revenus au cours des six prochains mois», 14% des Portugais de plus de 35 ans se montrant «plus optimistes que les autres», avec l'espoir de «Que leurs revenus augmentent avant la fin de 2020».

«Dans le cas des biens non essentiels, si les revenus diminuent au cours des six prochains mois, 74% des Portugais affirment que la première dépense à réduire sera dans le budget de la période des fêtes, suivie des produits électroniques (71%) et des dépenses de mobilier ou décoration (70%) », selon la même étude.

En raison de la crise, 54% des consommateurs portugais «n'ont pas l'intention d'augmenter leurs dépenses», indique le document.

Lors du choix des produits «le prix reste le facteur déterminant», avec «dans le total des répondants au Portugal, pour 80%, le prix est le plus important» et «82% du total des répondants portugais sont désireux de privilégier le critère «production locale / nationale», dans les dépenses liées à l'alimentation ».

Parmi les répondants, un sur trois «souhaite utiliser des solutions de financement plus souvent», les paiements fractionnés étant «l'option la plus populaire, avant le paiement différé».

Dans le même temps, «31% des Portugais disent avoir l'intention d'utiliser cette solution dans les six prochains mois et 24% préfèrent le paiement différé».

L'étude a également analysé l'évolution des achats en ligne, «les Espagnols (67%), les Italiens (66%) et les Portugais (62%) se sont révélés être les plus gros acheteurs en ligne».

En revanche, au cours des six derniers mois au Portugal, «57% ont utilisé l'application mobile plus fréquemment pour rester en contact avec leur banque et 77% des personnes interrogées ont exprimé leur intérêt à maintenir un contact à distance avec leur institution bancaire par« e-mail »». .

Cette étude a été réalisée à travers un questionnaire en ligne auprès de consommateurs âgés de 18 ans ou plus au Portugal, en France, en Espagne, en Allemagne et en Italie. Par pays, environ 1000 personnes ont été interrogées entre le 22 et le 30 juin 2020.

Oney Bank est au Portugal depuis 1994, avec environ 400 employés. Depuis le 22 octobre 2019, le groupe compte deux actionnaires: BPCE avec 50,1% et Auchan Holding avec 49,9% au capital d'Oney Bank.

ALYN // JNM