António Costa a annoncé aujourd'hui, à l'issue de la réunion du Conseil des ministres ayant approuvé le programme de stabilisation économique et sociale, que les professionnels indépendants du secteur de la culture recevront, en juillet et septembre, un soutien social similaire à celui attribué aux travailleurs auxquels ils ne peuvent accéder en raison de l'intermittence de leur activité.

Ainsi, les travailleurs recevront trois fois 438 euros à titre de mesure de soutien social, soit un total de 1 314 euros.

«Ils continuent d'être des versements de 438 euros. Pas plus tard qu'hier, je parlais à des gens qui avaient ce type de soutien comme des reçus verts, des couples avec enfants et qui continuent d'avoir des hypothèques, ils n'arrivent pas à atteindre la fin du mois, les vies ne diminuent pas, parce que l'économie n'a pas diminué, le la réalité n'a pas diminué, elle reste donc insuffisante », a déclaré Rui Galveias, directeur du Syndicat des travailleurs des spectacles, de l'audiovisuel et des musiciens (Cena-STE), à Lisbonne, lors de la manifestation« Parados, Nunca Calados », pour exiger des mesures urgentes soutien au secteur.

Cependant, le dirigeant syndical a été prudent, déclarant qu'il ne voulait pas se précipiter, et admettant qu'il faut «aussi comprendre comment il est mis en œuvre (soutien) et comment il atteint tout le monde».

En outre, il a reconnu que «c'est une mesure qui est la voie» pour atteindre ce dont le secteur a besoin: «Restaurer les revenus de tous».

«Des mesures émergent, il s'agit d'une mesure qui cherche à répondre à certaines des demandes que nous formulons aujourd'hui, nous devons mieux comprendre comment elle est mise en œuvre. Nous pensons que c'est encore insuffisant, parce que les valeurs que nous demandons sont différentes, ce n'est pas ce qui restituera la réalité et la vie de façon normale aux gens. Nous espérons que ce sera une voie ouverte pour aller plus loin et prouver que le combat est la voie », a-t-il souligné.

A l'issue de la réunion du Conseil des ministres, António Costa a rappelé que «tous les mécanismes propres à l'État social et tous les mécanismes garantis par la Sécurité sociale ne sont souvent pas applicables à ces professionnels», en raison de l'intermittence inhérente à l'activité.

En outre, le Premier ministre a annoncé que le gouvernement soutiendrait les «salles indépendantes» pour les activités culturelles avec trois millions d'euros, afin qu'elles puissent reprendre leurs activités, en récupérant les pertes causées par la pandémie de la covid-19.

De plus, il y a aussi «750 milliers d'euros pour soutenir l'adaptation des chambres au contexte de la convoitise».

Le Premier ministre a également évoqué la ligne de financement de 30 millions d'euros, créée pour être utilisée par les municipalités dans le cadre du programme culturel, qu'il a annoncé le 22 mai à Coimbra, après une réunion avec l'Association nationale des municipalités portugaises.

Ces mesures ont été annoncées par António Costa à l'issue du Conseil des ministres, qui a approuvé le programme de stabilisation économique et sociale, un plan qui sera en vigueur jusqu'à la fin de l'année et qui encadrera le futur budget supplémentaire, que le gouvernement devrait approuver lors d'une nouvelle réunion. , Mardi prochain.

AL (JRS / JGA / JEF) // MAG