"Plus nous testons, plus nous aurons une prévalence beaucoup plus élevée que celles que nous connaissons", a déclaré Ana Correia, dans le bilan de la mission de l'INEM à São Tomé et Príncipe, soulignant que l'important "est de savoir qui va être testé" .

Le médecin portugais a noté que, pour l'instant, les résultats des cas suspects et ceux qui ont été testés sont connus, et il devrait "pouvoir avoir une plus grande capacité de diagnostic".

L'équipe de l'INEM, à São Tomé il y a trois semaines, a aidé à former le personnel de São Tomé à la lutte contre le nouveau coronavirus et a rencontré aujourd'hui l'ambassadeur du Portugal pour faire le point sur sa mission.

Ana Correia a déclaré que l'équipe a achevé sa mission et qu'elle reviendra bientôt au Portugal, mais qu'elle "continuera à distance" pour soutenir São Tomé et Príncipe dans les domaines cliniques et "également en formation".

L'ambassadeur Luís Gaspar da Silva a souligné que le Portugal a versé 90 000 euros à l'Organisation mondiale de la santé à São Tomé e Príncipe, dans le cadre du programme de lutte contre le nouveau coronavirus.

Cependant, le laboratoire de tests virologiques (PCR) est déjà installé à l'hôpital Ayres de Menezes, et sa mise en service ne dépend que de l'achèvement de la formation des techniciens nationaux, a expliqué la responsable du matériel, Rosa Neto.

Le ministre de la Santé de Sao Tomé, Edgar Neves, a visité aujourd'hui le lieu de travail du laboratoire et a encouragé les techniciens qui reçoivent une formation dans ce domaine.

En Afrique, il y a 4 606 décès confirmés dans plus de 162 000 personnes infectées dans 54 pays, selon les statistiques les plus récentes sur la pandémie du continent.

Parmi les pays africains qui ont le portugais comme langue officielle, la Guinée-Bissau est en tête du nombre d'infections (1 339 cas et huit décès), suivie par la Guinée équatoriale (1 306 cas et 12 décès), le Cap-Vert (502 cas et cinq décès) , São Tomé et Príncipe (499 cas et 12 morts), le Mozambique (316 cas et deux morts) et l'Angola (86 infectés et quatre tués).

À l'échelle mondiale, selon un rapport de l'agence de presse AFP, la pandémie de Covid-19 a déjà fait plus de 387 000 morts et infecté plus de 6,5 millions de personnes dans 196 pays et territoires.

Plus de 2,8 millions de patients ont été considérés comme guéris.

La maladie est transmise par un nouveau coronavirus détecté fin décembre à Wuhan, une ville du centre de la Chine.

MYB // LFS