Au premier semestre 2021, l’investissement levé grâce au programme Permis de séjour pour investissement (ARI) était de 237,6 millions d’euros, soit 33 % de moins que celui enregistré au cours des six premiers mois de cette année (316,2 millions d’euros).

En juin, l’investissement levé avec les visas « golden » s’élevait à plus de 77,9 millions d’euros, en hausse de 44% par rapport à mai (53,8 millions d’euros), et a plus que doublé par rapport aux 36,4 millions d’euros enregistrés le même mois. de 2021.

En juin, 155 visas « or » ont été accordés, dont 126 pour l’acquisition de biens immobiliers (68 pour la réhabilitation urbaine), 28 pour les transferts de capitaux et un pour la création d’emplois.

Au total pour le semestre, 649 ARI ont été attribués (94 en janvier, 94 en février, 73 en mars, 121 en avril, 112 en mai et 155 en juin 155).

Les investissements dans l’achat de biens immobiliers ont totalisé 62,2 millions d’euros en juin, dont 23,9 millions dans la réhabilitation urbaine, tandis que dans le transfert de capital, la valeur était de 15,6 millions d’euros.

Le mois dernier, 30 visas « dorés » ont été accordés à la Chine, 30 aux États-Unis, 14 à la Turquie, 11 à l’Inde et 10 au Brésil.

Au cours de cette période, 204 titres de séjour ont été accordés à des membres de famille réunis, avec un total de 735 pour l’année.

Depuis le lancement du programme de subventions ARI en octobre 2012, 6 416 041 013,55 euros ont été levés grâce à cet instrument. De ce montant, la majeure partie correspond à l’achat de biens immobiliers, qui s’élevait le mois dernier à 5 759 842 687,84 euros, l’acquisition pour la réhabilitation urbaine s’élevant à 458 270 264,62 euros.

L’investissement résultant de l’apport en capital est de 656 198 325,71 euros.

Depuis la création de cet instrument qui vise à attirer les investissements étrangers, 10 903 ARI ont été attribués : deux en 2012, 494 en 2013, 1 526 en 2014, 766 en 2015, 1 414 en 2016, 1 351 en 2017, 1 409 en 2018, 1 245 en 2019 , 1 182 en 2020, 865 en 2021 et 649 en 2022.

En plus de neuf ans, 10 091 visas ont été accordés pour l’achat d’un bien immobilier, dont 1 281 en vue d’une réhabilitation urbaine.

En tant qu’exigence de transfert de capitaux, 791 visas ont été accordés et 21 pour la création d’emplois.

Depuis le début du programme, 17 956 titres de séjour ont été accordés à des membres de famille réunis, dont 735 en 2022.

Le 17 juin, le parlement a rejeté les propositions du PCP, BE et PAN de mettre fin aux visas « or », ainsi que celle de Chega pour la prolongation du régime, le PS défendant qu’il est temps d’évaluer le dernier changement .

ALU // JNM