La réunion, à laquelle participeront la ministre de la Culture, Graça Fonseca, la ministre du Travail, de la Solidarité et de la Sécurité sociale, Ana Mendes Godinho, le secrétaire d'État aux Affaires fiscales, António Mendonça Mendes, et des «entités représentant le secteur de la culture» , selon la même source, commence à 15h00 au Palais national d'Ajuda, à Lisbonne, où se trouve le ministère de la Culture.

Selon la même source, le directeur général des Arts (DGArtes), Américo Rodrigues, le directeur général du Livre, des Archives et des Bibliothèques (DGLAB), Silvestre Lacerda, et le président de l'Instituto do Cinéma et audiovisuel (ICA), Luís Chaby Vaz.

Le 5 mai, le ministère de la Culture a annoncé la constitution d'un groupe de travail conjoint entre les ministères de la Culture, du Travail et des Finances «pour l'analyse, la mise à jour et l'adaptation des régimes juridiques des contrats de travail des professionnels du spectacle et du régime respectif sécurité sociale ".

Le groupe de travail, qui se réunira toutes les deux semaines, est composé, outre des représentants des trois ministères et des membres de la DGArtes, de la DGLAB, de l'ICA, de la direction générale de la sécurité sociale, de l'autorité des conditions Autorité du travail et des impôts et des douanes.

À l'époque, il avait été annoncé que le groupe de travail rencontrerait «les différentes associations représentant les différents secteurs de la culture, ayant déjà convenu que la première réunion se tiendrait au cours du mois de mai avec Cena-STE».

Cependant, la semaine dernière, le ministre de la Culture s'est engagé auprès d'un groupe de professionnels du secteur à faire terminer le statut d'intermittent d'ici la fin de l'année.

Rappelant que «même en février, le gouvernement travaillait déjà sur la question des conditions de travail – statut intermittent – et des carrières contributives des professionnels des arts et du divertissement», Graça Fonseca a garanti, dans des déclarations aux journalistes, que le changement législatif qui cela implique que cela se fera "jusqu'à la fin de l'année".

Le ministre de la Culture s'est entretenu avec des journalistes au Palais national d'Ajuda, après avoir reçu un groupe de professionnels du secteur qui s'y sont rendus, dans le cadre d'une action de protestation, qui consistait à donner à la Graça Fonseca 219 euros, en référence au montant maximum un soutien aux travailleurs indépendants en raison de la réduction des activités et un panier d'aide alimentaire, car c'est ainsi que les professionnels du secteur se sont «aidés».

Le statut d'intermittent est l'une des «trois priorités absolues» du ministre de la Culture.

Les autres sont: «que ce statut soit promulgué cette année dans les meilleurs délais, afin que l'année prochaine il ait déjà un impact sur la vie des professionnels du secteur» et «un plus grand investissement public dans la Culture».

"Si c'était déjà important, maintenant c'est encore plus", car "la situation pandémique a cet impact particulier sur la Culture".

Lundi, sur le programme «Pros and Contras» de RTP1, Graça Fonseca a annoncé qu'elle rencontrerait la semaine prochaine le Syndicat des travailleurs du spectacle, de l'audiovisuel et des musiciens (Cena-STE) et d'autres membres du groupe. pour discuter des questions de travail.

Mais, le syndicat "n'a reçu aucun appel à une réunion la semaine prochaine". Dans un communiqué partagé mardi sur les réseaux sociaux, Cena-STE a rappelé qu '"il attend toujours une réponse à la demande de réunion adressée au ministre du Travail il y a deux mois", et défend que "les appels à des réunions par les médias sont révélant la position du gouvernement et son manque de réponses et de mesures ».

Mardi également, Plateia – Performing Arts Professionals a déclaré n'avoir "aucune réunion prévue avec le groupe de travail interministériel sur le statut d'emploi de l'entracte prévu la semaine prochaine".

"Par conséquent, nous considérons très sérieux que Graça Fonseca l’ait annoncé, sans nous en parler au préalable", précise cette structure dans un communiqué.

JRS (TDI) // MAG