1-1-e1669908198824-png
14105242_visao-saude-4168031-7207633-jpg

Un bébé sur trois à Maternidade Alfredo da Costa est né d’une mère étrangère

« Le pourcentage de bébés nés d’une mère étrangère à Maternidade Dr. Alfredo da Costa a augmenté ces dernières années, atteignant 32 % fin novembre de cette année », a déclaré la MAC dans un communiqué à l’occasion de la Journée internationale des migrants, célébrée dimanche.

Selon la maternité, qui a eu 90 ans au début du mois, en 2017, les naissances par des femmes étrangères représentaient 20 % de toutes les naissances enregistrées à la MAC.

Selon les données qui viennent d’être publiées, dans le groupe des femmes enceintes étrangères résidant au Portugal qui accouchent à la MAC, la nationalité brésilienne occupe la première place (21,9%), suivie par les Népalaises (15,2%), les Bengalies (Bangladesh) (11,6%) et les Angolaises. (7,1%).

MAC, qui fait partie du Centro Hospitalar Universitário de Lisboa Central (CHULC), a également effectué des accouchements pour des femmes de nationalité bissau-guinéenne, São Tomé et Príncipe, Cap-Vert, Inde et Pakistan.

La maternité souligne que, compte tenu de cette augmentation, elle s’est adaptée à la « diversité culturelle, en respectant le multiculturalisme » dans les différents services qu’elle offre, en surmontant la barrière de la langue, le cas échéant, avec l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et le service de traduction téléphonique. , disponible en 60 langues.

« Il y a aussi des personnes de référence dans ces communautés auxquelles on peut demander de l’aide », a assuré la MAC, ajoutant que, dans le cas du service d’urgence, un manuel d’accueil est disponible avec une traduction en neuf langues, ce qui « facilite l’intervention des équipe de santé parmi la population immigrée ».

S’adapter au nombre croissant de mères venues d’autres pays, c’est aussi « connaître et respecter les différentes dynamiques familiales, comme les rites liés à la féminité et à la maternité, à condition que la sécurité de la mère et du nouveau-né soit garantie », a souligné la maternité.

Concernant les habitudes alimentaires, la MAC ajoute que ses nutritionnistes « ont approfondi leurs connaissances pour adapter les régimes aux besoins nutritionnels de la grossesse, sans négliger leurs propres cultures », une intervention importante dans les consultations de grossesse et de diabète, « très répandue chez les Asiatiques ». population ».

« L’articulation du MAC avec les structures d’accompagnement de ces communautés et avec les soins de santé primaires a permis de développer des réseaux d’accompagnement et de répondre aux besoins de la femme enceinte et de sa famille, afin de créer les meilleures conditions de suivi pendant la grossesse et après l’accouchement. le bébé », a assuré la maternité.

Du 5 décembre 1932, date à laquelle il a ouvert ses portes pour la première fois, au 30 novembre de cette année, plus de 605 000 livraisons ont été effectuées au MAC.

PC // FPA

Articles récents