Une rénovation de 1,2 million d'euros visant à transformer un bâtiment historique de Portimão en nouveau conseil paroissial de la ville (Junta de Freguesia) a enfin commencé après des années de préparation.

Le bâtiment est situé à quelques pas de l'église principale de la ville et est surtout connu sous le nom de Casa da Nossa Senhora da Conceição, un refuge local pour les filles dans le besoin qui existe encore aujourd'hui mais dans des locaux différents.

Non seulement c'est l'un des bâtiments les plus emblématiques de la ville – ayant également servi à un moment donné de bureau de poste de Portimão – il possède également une série de trésors archéologiques, y compris une ruine du 15ème ou 16ème siècle, un forage romain et une pierre de «  calçada '' qui le conseil paroissial prévoit d'ouvrir aux visites.

En effet, les archéologues suivront les travaux dans l'espoir de trouver encore plus de vestiges historiques.

«Il y a ceux qui critiquent notre ville et disent qu’elle n’a pas d’histoire. Mais la vérité est que beaucoup de nos visiteurs viennent ici pour voir nos églises et visiter notre rue commerçante, qui, heureusement, est plus dynamique. Pas aussi dynamique qu'auparavant, mais plus que ces dernières années », a déclaré le président du conseil paroissial de Portimão, Álvaro Bila, au journal Barlavento.

Comme il l’a expliqué, le plan est de donner au conseil paroissial local un nouveau siège beaucoup plus moderne tout en préservant une partie importante de l’histoire de Portimão.

«Toutes les activités du conseil paroissial y seront basées. Il y aura même un point d'accès Internet à l'extérieur. Nous voulons que la salle de réunion du conseil paroissial soit également utilisée comme lieu d'expositions, avec un patio juste à côté, pour accueillir des visites, des conférences et d'autres événements culturels », a déclaré Bila.

L’accessibilité est également devenue un problème sérieux dans les locaux actuels du conseil paroissial (dans le bâtiment Igreja do Colégio, face à l’Alameda).

«Avoir un bâtiment accessible à tous est extrêmement important, car là où nous nous trouvons ne sert pas tout le monde. Les personnes à mobilité réduite ne peuvent pas accéder au premier étage. Un conseil paroissial doit être un exemple à suivre, et à un moment où nous essayons d'encourager la réhabilitation des villes, un conseil paroissial ne peut pas être situé dans des locaux délabrés », a-t-il déclaré.

Bila n'a pas révélé quand les travaux seraient terminés, bien que l'année dernière, il ait déclaré au tabloïd Correio da Manhã qu'il avait estimé qu'ils dureraient un peu plus d'un an.
Article original écrit par José Garrancho pour le journal Barlavento (à lire sur www.barlavento.pt)

michael.bruxo@algarveresident.com

Photos: MICHAEL BRUXO / OPEN MEDIA GROUP

Portimão