1-1-e1669908198824-png
turismo-porto-e-norte-veut-une-rencontre-avec-un-nouveau

Turismo Porto e Norte veut une rencontre avec un nouveau ministre sur la connectivité aérienne dans la région

Dans un entretien avec l’agence Lusa, le président du TPNP, Luís Pedro Martins, a reconnu qu' »il n’est jamais bon d’interrompre le travail qui était en cours » avec l’ancien ministre Pedro Nuno Santos sur la connectivité aérienne dans la région du Nord et sur la Linha. do Norte, et que dans son « optique », il était « positif », déclarant qu’il avait l’intention de demander une rencontre avec le nouveau ministre de l’Infrastructure, João Galamba, en janvier.

Le sujet de la connectivité aérienne, dont fait partie la compagnie aérienne portugaise TAP, est l’un des dossiers qui préoccupent « le plus » le président de TPNP, d’autant plus qu’un « défi » a été lancé à la région du Nord par l’ancien ministre des Infrastructures, Pedro Nuno Santos. , afin qu’un groupe de travail puisse être créé, dans le but d’évaluer la connectivité aérienne et ce dont la région avait besoin pour restaurer et travailler sur ses marchés.

Il y aurait un montant destiné à travailler sur la connectivité aérienne dans le nord du Portugal, comme cela se fait à Barcelone (Espagne), par exemple, qui dispose d’environ quatre millions d’euros pour faire ce travail.

« Ce sera bien sûr l’une des premières questions à poser à ce ministre [João Galamba]. Il s’agit de savoir si, en fait, nous allons continuer à tracer cette voie, puisque nous avons très bien identifié quelles sont les entreprises, quels sont les marchés à atteindre et même une estimation des fonds nécessaires », a déclaré Luís Pedro Martins, faisant référence à ce le groupe de travail est composé du TPNP, de la Commission de coordination et de développement régional du Nord (CCDRN), des municipalités de Porto et de Maia, de l’Associação Industrial Portuguesa (AIP) et de l’Associação Comercial do Porto.

Selon Luís Pedro Martins, le groupe de travail était en train de finaliser l’étude.

« Nous étions dans la phase finale. Le groupe a présenté son étude au ministre [das Infraestruturas Pedro Nuno Santos] et nous attendions, à tout moment, d’être appelés pour savoir quelle serait la suite de l’étude », a expliqué Luís Pedro Martins.

Selon le président de TPNP, ce groupe de travail interrogera le ministre sur le nouveau projet de connectivité aérienne et souhaite que ce soit l’un des sujets qui a été « transféré de l’ancien ministre à ce nouveau ».

Un autre des sujets qui inquiète Luís Pedro Martins, après le remplacement du ministre, est le travail sur la ligne du Douro, mais il espère que le nouveau chef des Infrastructures poursuivra les travaux déjà réalisés.

« Pedro Nuno Santos a avancé qu’en fait l’ouverture des projets de travaux sur la ligne du Douro commencerait. Par conséquent, par rapport à celui-ci, nous sommes moins inquiets, car nous pensons qu’il serait impossible maintenant d’arrêter ce qui a déjà été fait, tant au niveau du groupe de travail qu’au niveau de l’engagement du gouvernement », a-t-il déclaré.

« Nous pensons que le prochain ministre [João Galamba] va poursuivre » le travail déjà développé, a conclu le président du TPNP.

CCM // JPS

Articles récents