travaux-de-retablissement-des-sens-de-circulation-sur-les-cotes

Travaux de rétablissement des sens de circulation sur les côtés de l’Av. La liberté commence en avril

Dans une réponse envoyée à Lusa, la Société de mobilité et de stationnement de Lisbonne (EMEL), à qui le conseil municipal a délégué les travaux, mentionne qu’après le premier appel d’offres pour le contrat, en novembre 2022, « a été désertée faute de concurrents » , un second a été lancé « en janvier 2023, qui est en phase de contractualisation ».

La nouvelle du remplacement des sens de circulation sur les côtés de l’Avenida da Liberdade dans toute son extension a été avancée par le journal Público, qui a rapporté qu’en été « il sera à nouveau possible de monter et descendre l’avenue sur les côtés, comme on le faisait il y a plus de dix ans… ans, mais en partageant la route avec les vélos ».

Selon l’EMEL, « il est prévu que l’intervention puisse commencer en avril 2023, après les changements nécessaires et les déviations de trafic en relation avec d’autres travaux municipaux en cours dans les environs (comme le plan général de drainage de Lisbonne) ».

Selon l’explication, le conseil municipal de Lisbonne et le conseil paroissial de Santo António avaient communiqué le changement de sens de circulation en octobre de l’année dernière, avec le début du contrat alors prévu en décembre 2022, avec une durée estimée des travaux de six mois.

Cependant, faute de concurrents lors du premier appel d’offres, il a fallu lancer un deuxième appel d’offres pour les travaux, dont le programme prévoit que les sens de circulation « changeront par étapes, bloc par bloc, au fur et à mesure de l’avancement des travaux », afin de pour garantir « un impact minimal sur les conditions de circulation », et désormais « quatre mois » de travaux sont attendus.

Comme l’explique l’EMEL, avec l’introduction de nouvelles directions sur les côtés de l’Avenida da Liberdade « une vitesse de circulation maximale de 30 km/heure sera également introduite », ce qui permettra aux cyclistes de « gagner en toute sécurité un canal cyclable pour relier le Marquês de Pombal aux Restauradores ».

« Il y a des implications possibles pour le trafic pendant la période d’intervention, qui résulteront de la mise en œuvre de déviations de trafic qui permettent les travaux de construction civile les plus lourds », mentionne également la note, qui ajoute que la suppression de toute place de stationnement actuelle n’est pas prévue.

Selon la précision, le contrat prévoit des interventions au niveau des feux de circulation, l’installation de capteurs de trafic, « ainsi que des éléments supplémentaires qui permettent l’introduction de nouvelles directions des voies latérales de l’avenue ».

« Certaines îles qui ont été construites aux intersections pour permettre la continuité des côtés » seront également démolies.

En octobre 2020, la Chambre de Lisbonne, alors dirigée par Fernando Medina (PS), a approuvé, lors d’une réunion privée de l’exécutif, une proposition de la conseillère Teresa Leal Coelho (PSD) en vue de rétablir les sens de circulation des couloirs latéraux de Avenue de la Liberté.

En 2012, la municipalité a procédé à une série de modifications du trafic routier au rond-point Marquês de Pombal et à l’Avenida da Liberdade, qui ont immédiatement eu un impact « sur toute la mobilité dans la ville de Lisbonne, en raison de l’importance de cette zone en tant que distribution plaque tournante des flux de circulation dans la ville », s’était alors défendu le maire.

Sur l’Avenida da Liberdade, les voies de circulation dans le couloir central ont été redéfinies et le système de circulation dans les couloirs latéraux a également été modifié, ne permettant plus de circuler dans le même sens le long des côtés de l’avenue.

RCR (TS) // MLS