Les résidents de Lisbonne âgés de 65 ans et plus pourront désormais voyager gratuitement dans les transports publics et les étudiants jusqu’à 23 ans pourront le faire à partir de septembre, a indiqué le conseil.

Dans une note publiée sur son site internet, la municipalité, dirigée par Carlos Moedas (PSD), souligne que l’objectif est d’encourager l’utilisation des transports en commun.

Le maire avait déjà évoqué en mai que la gratuité appliquée aux personnes âgées devrait s’appliquer en été.

« La gratuité des transports publics est l’une des principales mesures à mettre en œuvre à Lisbonne, dans le but d’encourager l’utilisation des transports publics par tous les Lisboètes âgés de 65 ans ou plus ; les jeunes âgés de 13 à 23 ans ; étudiants de l’enseignement supérieur jusqu’à l’âge de 23 ans. Dans le cas des étudiants de l’enseignement supérieur inscrits dans les filières de médecine et d’architecture, jusqu’à 24 ans révolus », est-il mentionné dans la note.

La municipalité rappelle que cette mesure s’inscrit « dans les objectifs de durabilité environnementale, de lutte contre le changement climatique et d’amélioration de la mobilité des personnes, par la promotion d’une mobilité efficace, économiquement et écologiquement durable ».

Le 21 avril, le conseil municipal de Lisbonne a approuvé à l’unanimité la proposition de gratuité des transports publics dans la ville, qui prévoyait un accord entre la municipalité et la société Transportes Metropolitanos de Lisboa (TML), valable jusqu’au 31 décembre 2025.

La proposition établit la gratuité pour les jeunes de 13 à 18 ans, les étudiants de l’enseignement supérieur jusqu’à 23 ans, y compris à l’exception de ceux inscrits dans les filières de médecine et d’architecture (jusqu’à 24 ans), et pour les plus de 65 ans, dans la mesure où l’exigence commune à tous est d’avoir une résidence fiscale dans le comté.

Depuis 2017, les enfants jusqu’à 12 ans bénéficient déjà de la gratuité des transports en commun à Lisbonne dans les gares routières Metropolitano et Carris.

La signature du protocole entre la Chambre de Lisbonne et Transportes Metropolitanos de Lisboa, la nouvelle société qui gère les transports dans la zone métropolitaine, a été signée le 27 mai au Musée Carris, à Lisbonne.

La mesure devrait coûter à la ville près de 15 millions d’euros.

A l’époque, le maire de Lisbonne, Carlos Moedas, soulignait que « Lisbonne est la première grande capitale d’Europe à prendre cette mesure » et que cela « sera aussi un moyen d’influencer d’autres villes et d’autres pays » pour qu’ils se rendent compte que « cette est la route ».

JJ (SSM/RCS) // ROC