Sous le thème « L’Autre », le festival revient cette année dans la ville avec 32 écrivains de nationalité étrangère participant à 16 tables de discussion où seront abordés des thèmes tels que la couleur de peau, la violence d’État, la liberté d’expression. , les guerres, les révolutions, la la fin des démocraties, une Europe des migrants et le sentiment d’appartenance à un lieu.

Selon le programme auquel l’agence Lusa a eu accès, l’écrivain Leïla Slimani s’entretiendra avec l’auteur Juan Gabriel Vasquez, la journaliste Isabel Lucas s’entretiendra avec Itamar Vieira Júnior, tandis que Jeferson Tenório s’entretiendra avec Paulo Scott.

L’historien et ancien député Fernando Rosas s’entretiendra avec Lilia Schwarcz, l’Américain Richard Zimler avec le Britannique né en Chine Jung Chang et Mário Lúcio s’entretiendra avec Mário de Carvalho.

Toujours selon le programme, Alberto Manguel sera avec Pedro Mexia, Ricardo Araújo Pereira avec Dulce Maria Cardoso, João Paulo Borges Coelho avec Ana Margarida de Carvalho, Ana Luísa Amaral avec Amália Bautista, Tatiana Levy avec Giovana Madalosso, Cláudia Andrade avec Luís Cardoso , Ece Temelkuran avec Daniel Innenarity, Ilja Leonard Pfeiffer avec Davide Enia, Bruno Vieira do Amaral avec Maria Antónia Oliveira et, pour terminer, Daniel Sampaio sera en conversation avec un auteur qui n’a pas encore été nommé.

Folio Ilustra, dont les points forts sont « PIM ! Exposition d’illustrations pour imaginer le monde » et l’attribution du Prix national de l’illustration favoriseront également les conversations entre les auteurs et le public, avec la participation confirmée d’Andreia Brites, Rita Pimenta, Sandy Gageiro, David Machado, Madalena Moniz, Ricardo Ladeira, Mauricio Vieira , Jonathas Martins, Patrícia Portela et le sculpteur José Aurélio.

Dans le chapitre Folia, l’affiche, de la Fondation Inatel (partenaire de l’organisation), présente dans cette édition Ana Lains, Galandum Galundaina, Dead Combo, Maria Monda, Luta Livre, Mário Lúcio et Teresa Salgueiro, A Garota Não, Stereossauro et Diable à sept.

La Folia sera rejointe par Bohemia, qui emmènera des spectacles musicaux, des lectures de poèmes et des DJ dans des espaces tels que le jardin Espaço Ó, le jardin Solar da Praça de Santa Maria et le musée municipal.

En termes d’expositions, en plus du « PIM », le Folio en présentera neuf autres, comme « Flexágono. Visages de la bande dessinée portugaise contemporaine », Jean Moulin au Portugal ou « Diário das Nuvens », de João Francisco Vilhena, entre autres.

Des lancements de livres, des ateliers d’écriture créative, des « masterclasses », des conversations avec des écrivains et la présentation du cours de tourisme littéraire (de Turismo de Portugal), sont quelques-unes des propositions avancées par Folio +.

Folio Educa sera à nouveau le théâtre du séminaire international, cette année consacré au thème « Concevoir une éducation en réseau » et qui abordera les enjeux et opportunités de la transition vers le numérique, tant en termes de lecture, d’éducation et d’enseignement .

Ana Sofia Godinho, du secteur Education de la Mairie, fait ses débuts cette année en tant que conservatrice de Folio Educa, en remplacement de Maria José Vitorino.

Dans les chapitres restants du festival, la curatelle de la journaliste Ana Sousa Dias, au Folio Autores, est maintenue, avec Pedro Sousa, de la Sociedade Vila Literária.

La Folia est, comme dans l’édition précédente, sous la responsabilité de la société municipale Óbidos Criativa et de la Fondation Inatel. Enfin, Folio + est en charge de la Livraria Ler Devagar, dirigée par José Pinho.

Folio a connu sa première édition en 2015, avec un investissement d’un demi-million d’euros, partagé par des fonds communautaires.

Scène de lancements de livres, de débats, de tables rondes, d’interviews, de séances de dédicaces et de conversations entre écrivains et lecteurs, le Folio est passé l’année suivante à être soutenu par la collectivité, qui, pour cette année, prévoit un budget de 256 mille euros.

DA // TDI

Le contenu Tables par auteurs, concerts et expositions marquent le programme Folio apparaît d’abord dans Visão.