Selon la BdP, les déficits observés dans les balances des biens et des revenus primaires ont dépassé les excédents des balances des services, des revenus secondaires et du capital.

Jusqu’en avril, le déficit de la balance commerciale a diminué, la réduction du déficit de la balance des biens, d’un montant de 2 169 millions d’euros, dépassant la diminution de l’excédent de la balance des services, de 1 744 millions d’euros.

Cette baisse s’explique en grande partie par la forte baisse du solde du poste voyages et tourisme, d’un montant de 1 298 millions d’euros, renvoie l’institution.

En avril, les exportations de biens et services ont enregistré une hausse de 14,4 % sur un an, influencée par l’évolution des biens (30,3 %), dépassant la baisse observée dans les services (20,7 %).

Les importations de biens et services ont augmenté de 51,7% (59,7% de biens et 20,0% de services).

Le solde des voyages et du tourisme a augmenté de 44 millions d’euros, résultant d’une croissance de 79,3% des crédits et de 89,5% des débits, bien que les exportations et les importations de voyages et de tourisme restent bien en deçà des niveaux d’avant la pandémie.

Au cours de la période sous revue, le déficit de la balance des revenus primaires a augmenté de 526 millions d’euros par rapport à la même période de l’année précédente, à 1 040 millions d’euros, une croissance justifiée par le versement des revenus des investissements à l’étranger.

En revanche, l’excédent du solde des revenus secondaires a augmenté de 157 millions d’euros, principalement en raison de l’augmentation des fonds européens reçus sous forme de coopération internationale courante.

L’excédent du compte de capital a diminué de 232 millions d’euros, en raison de la réduction des aides à l’investissement reçues de l’Union européenne, bien que, globalement, il y ait eu une augmentation des fonds reçus.

Jusqu’en avril, le solde du compte financier enregistrait une diminution de l’actif net du Portugal vis-à-vis de l’extérieur de 13 millions d’euros, qui était principalement due à l’augmentation des passifs des sociétés portugaises avec des entités du groupe résidant à l’étranger et dans le engagements du Banco de Portugal auprès de l’Eurosystème.

D’autre part, il y a eu une augmentation des actifs, via l’investissement du secteur financier dans des fonds d’investissement non-résidents.

Les statistiques de balance des paiements seront mises à jour le 20 juillet.

MPE // MSF

Le contenu du solde courant et négatif du compte de capital en 240 ME en avril apparaît en premier dans Visão.