Ainsi, « la rencontre entre la Direction Générale de l’Emploi et des Relations du Travail [DGERT]Sintoc et ANA/VINCI auront lieu ce mardi 9 août, à 10h30, dans les locaux de la DGERT », précise le syndicat dans la même note.

« L’appel à la DGERT vise à négocier un accord sur les services minimaux à assurer durant les 19 et 21 août », a-t-il dit, « en vue de négocier un accord sur les services minimaux et sur les moyens nécessaires pour les assurer ». à 00h00 le 19 août et à 24h00 le 21 août ».

« Le Sntac espère qu’au-delà de la définition des services minima, cette réunion soit encore possible pour parvenir à un accord avec l’employeur – ANA/VINCI – qui tienne compte des propositions réclamées par ce syndicat », a souligné la structure syndicale.

Syntac a appelé à la « restitution de toutes les cotisations – jusqu’ici suspendues – au fonds de pension de ses travailleurs », et a exigé que le gestionnaire de l’aéroport cesse « d’essayer de détruire les droits obtenus pendant des décennies par les travailleurs de l’ANA, à travers vos nouvelles propositions d’AE [acordo de empresa] ou, à terme, conserver l’AE 2015. »

Le syndicat souhaite également une « augmentation digne du salaire de ses travailleurs, tenant compte de ses résultats et de l’inflation » et « des mesures urgentes pour embaucher les ressources humaines manquantes et rétablir le minimum nécessaire pour sauvegarder la sécurité des aéroports et la sécurité au travail », garantissant qu’ANA assiste à « une surcharge inhumaine sur les ressources humaines existantes ».

Les syndicats Synac et SQAC (Commercial Aviation Staff Union) ont annoncé, le 1er août, un préavis de grève pour les 10 aéroports nationaux sous concession de Vinci Aeroportos entre le 19 et le 21 août.

« Compte tenu de la rigidité des propositions présentées par ANA/VINCI au cours de l’année écoulée et de la tentative de réduction des droits inscrits dans l’accord d’entreprise, attaquant les droits que les travailleurs ont acquis au fil des décennies, Sintoc et SQAC considèrent qu’il est urgent de mettre fin à cette politique aveugle et mettre fin à toute cette instabilité », ont déclaré les syndicats dans un communiqué.

Le préavis de grève a été émis après consultation des travailleurs et, selon le document, couvrira « tous les travailleurs de tous les aéroports ANA, concédés par le groupe Vinci Aeroportos », entrant en vigueur à 00h00 le 19 août et s’étendant jusqu’à la fin de le 21 août.

ALYN (JO) // EA