1-1-e1669908198824-png
Table des matières

ShortCutz Festival reprend sa programmation à Ovar avec une exposition en face-à-face de courts métrages

Les organisateurs de cette initiative dans le quartier d'Aveiro disent que la nuit du 18 juin accueillera ainsi «le premier événement en classe et avec un public [en personne] se déroulant dans la ville», après que la municipalité était en état de calamité le 17 mars le 17 avril, et soumis à un siège sanitaire qui a forcé les résidents à s'isoler chez eux.

Pendant cette période de confinement, l'organisation du festival n'a pas été interrompue: «Entre le 9 avril et le 11 juin, Shortcutz Ovar a tenu neuf séances en ligne, montrant les 30 courts métrages de la sélection officielle [de la dernière édition du festival], qui avait été projeté en classe en 2019 ».

Ce programme en ligne a enregistré "plus de 1 000 vues, pour un temps moyen de 45 minutes", mais maintenant les projections sont de retour au format normal et, passant de la petite Casa-Museu Júlio Dinis à l'École des Arts et Métiers d'Ovar , «Les séances reprendront dans une salle plus grande, avec une capacité d'accueil définie et des places prévues» sur réservation préalable, afin de garantir une place libre entre chaque spectateur.

«Le court-métrage portugais revient au théâtre d'Ovar avec une séance qui nous permettra de reprendre la quatrième saison de Shortcutz, commencée en janvier 2020 et interrompue aux mois de mars, avril et mai. L'horaire sera modifié, avec des sessions bihebdomadaires au lieu de l'horaire mensuel habituel, et sera interrompu en août, comme d'habitude, se poursuivant en septembre, octobre et novembre », révèle l'organisation.

Au cours des quatre prochaines sessions bihebdomadaires, les courts métrages d'image réelle «Lisboa 2018» seront projetés. de Francisco Valente, «Un portrait de papillons», de Henrique Prudêncio, «Scènes d'une vie aimante», de Miguel Afonso, «Filomena», de Pedro Cabeleira »,« A Greenhouse », de Francisco Pereira Coutinho,« Quanto For Tarde », Par Matilde Calado, et« Estes Mãos São Minhas », par André Ferreira.

Les œuvres d'animation «Nestor», de João Gonzalez, «Equinox», de Bruno Carnide, «Inside Me», de Maria Trigo, et «Ode à Infância», de João Monteiro et Luís Vidal sont également prévues.

L'organisation annonce également la présence du réalisateur Rui Esperança, auteur des courts métrages «Os Inúteis» et «18», et de la cinéaste portugaise-française Cristèle Alves Meira, qui revient à Ovar avec le film sélectionné pour le festival IndieLisboa et la Semaine Le critique de cinéma de Cannes, «Héros invisible», a récemment décerné le prix du meilleur film européen au Festival de Clermont-Ferrand.

Le retour de Cristèle Alves Meira dans la ville intervient «trois ans après avoir reçu le prix du meilleur court métrage de la première saison de Shortcutz Ovar, en 2017, avec« Campo Víboras »».

AYC // MAG

Articles récents