La certification de la plus grosse vague, surfée à Praia do Norte, à Nazaré, le 29 octobre 2020, a été délivrée aujourd’hui par un juge Guinness, au fort de S. Miguel, au surfeur qui était « très fier » d’avoir surfé une vague « créée par une tempête » et qui prouve que « tout ce que vous voulez vraiment faire dans la vie est possible ».

« Je ne suis pas né dans un pays avec des vagues », a déclaré le surfeur allemand, ajoutant qu’il n’avait pas non plus « l’occasion, enfant, de voyager dans des pays et de surfer », affirmant qu’il devait utiliser sa « motivation » de déménager « de l’autre côté de la planète » et de se consacrer au surf, un sport qu’il n’a jamais abandonné.

Basé à Nazaré depuis 2012, le surfeur s’entraîne régulièrement dans les vagues géantes de Praia do Norte et garantit qu’il restera « dans la course » dans laquelle si les athlètes « travaillent dur et se consacrent à ce qu’ils font, tous les rêves sont possibles ».

L’attribution de la plus grande vague du monde à Nazaré, pour la cinquième fois, « n’est pas banale, mais cela commence à être normal », a déclaré le maire, Walter Chicharro, considérant que les vagues de Praia do Norte ont, dans le Au cours de la dernière décennie, , « a rendu un grand service au pays ».

Après que Garrett McNamara ait rendu célèbres les vagues géantes de Praia do Norte avec le record battu en 2011, le maire garantit que chaque fois qu’il participe à des événements à l’étranger, « Nazaré est la deuxième plus grande marque portugaise, seulement détrônée par Cristiano Ronaldo ».

Côté grosses vagues, Nazaré donne les cartes, estime le maire, qui estime que « de nombreux autres records seront battus ici dans les années à venir ».

D’autant plus que, a souligné Francisco Spinola, de la World Surf League, malgré « des dizaines de candidatures de vagues reçues de plusieurs pays du monde », la compétition pour la plus grosse vague a été « Nazaré contre Nazaré ».

Le premier surfeur à battre un record à Nazaré a été l’Hawaïen Garrett McNamara, lorsqu’il a surfé une vague homologuée à 23,77 mètres de haut, le 1er novembre 2011.

En 2017, ce record a été battu par le Brésilien Rodrigo Coxa, également à Praia do Norte, où il a surfé une vague de 24,38 mètres.

À ceux-ci se sont ajoutés les records féminins réalisés par la Brésilienne Maya Gabeira, qui en 2020 a dépassé sa propre marque, avec une vague de 22,40 mètres.

Aujourd’hui, le record revient aux mères de Sebastian Steudtner, avec 26,21 mètres, et Praia do Norte devrait être à nouveau dans la course lorsque les mesures de la houle seront terminées l’hiver dernier, dans lesquelles le «grand coureur» brésilien Lucas Lead, a peut-être dépassé ce vague.

DA // AMG