Le Réseau National des Espaces de Télétravail ou espaces de cotravail entre aujourd’hui dans sa deuxième phase, en vue de passer de 57 communes à 88.

Selon le communiqué publié ce mercredi par le ministère de la Modernisation de l’État et de l’Administration publique, le gouvernement a signé des protocoles avec 31 chambres pour augmenter le nombre de communes disposant d’espaces pour le télétravail ou le travail à distance, et ces espaces seront également étendus aux fonctionnaires qui envie de déménager à l’intérieur.

Les fonctionnaires qui choisissent de travailler à l’intérieur du pays recevront une incitation de 4,77 euros par jour et deux jours de vacances supplémentaires par an, en vertu d’une ordonnance publiée mardi dans Diário da República.

Ces espaces mis à disposition par les autorités locales seront dûment équipés d’ordinateurs, d’imprimantes et d’accès à Internet, étant divisés en zones de différents types comprenant des zones privées pour les appels vidéo, des zones de réunion et des lieux pour la tenue de présentations ou d’activités de formation.

Les travailleurs intéressés, explique la note, peuvent postuler via la mobilité ou le télétravail. Seuls ceux qui exercent des fonctions compatibles avec cette forme de travail pourront accéder au mode télétravail. Les incitations peuvent également être étendues à tous les fonctionnaires, de toutes carrières, qui se déplacent vers l’intérieur dans le cadre du programme de mobilité.

Nouvelles régions couvertes :

Nord

Baião

Célorico de Basto

centre

potiers

buts

Un pied dans la tombe

Conseil

Vila Nova de Poiares

Garder

Sabugal

pinède

Satan

São Pedro do Sul

Alentejo

odemira

Serpa

vidigueira

roussir

Coruch

Château de Vide

Avis

Crato

elfes

Frontière

nisa

Borb

mauresque

faucon

Viana do Alentejo

Castro-Vert

Algarve

des lacs

Aljezur

Vila do Bispo

Le programme d’incitation à l’intérieur a généré 460 candidatures

Après avoir lancé, en août, le programme Emploi Intérieur MAIS, qui prévoit un premier accompagnement jusqu’à 4 827 euros pour les travailleurs qui décident de s’installer sur les territoires de l’Intérieur, le Gouvernement a enregistré 460 candidatures, pour un total de plus de 820 personnes (y compris candidats et membres de leur ménage).

Les candidatures à ce programme sont encore ouvertes à l’IEFP et s’adressent aux chômeurs ou aux personnes en emploi à la recherche d’un nouvel emploi. La création d’emplois indépendants est également couverte. La plupart des processus soutenus proviennent de personnes qui ont déménagé de la région de Lisbonne vers la région Centro (23 % du total) et 28 % des candidatures approuvées proviennent de personnes qui ont créé leur propre emploi.