« Polícia Semper Presente » est la devise de la PSP pour la nouvelle année scolaire qui commence cette semaine, la plupart des écoles commençant les activités scolaires à partir de jeudi.

« La PSP a une grande tradition et une grande expérience dans ce domaine, puisqu’elle a lancé une police dédiée aux établissements d’enseignement dans les années 1980 », rappelle la force de sécurité, notant toutefois que cette initiative ne couvre pas l’enseignement supérieur.

Dans un communiqué, il a ajouté que la PSP porte son attention en particulier aux abords des établissements scolaires, sur les parcours maison-école et maison-école des élèves, des enseignants et du personnel auxiliaire et des parents ou tuteurs.

« Ainsi, en plus des équipes du Safe School Programme, la PSP mobilise et complète son activité avec les autres volets opérationnels, comme les équipes de police automobile, de contrôle routier et de sécurité routière et d’enquête criminelle », précise un communiqué de la PSP. .

Selon le PSP, ces équipes, situées dans les plus grands centres urbains de la métropole et dans toutes les régions autonomes, privilégieront la promotion de la sécurité publique dans des domaines tels que la visibilité et la proximité, la prévention des infractions pénales, les infractions administratives et les incivilités (soit par des inspections, des actions de sensibilisation et de formation) et la vérification du respect des normes légales en vigueur dans le cadre de la prévention et de la lutte contre la pandémie de covid-19.

Le PSP identifie comme principaux enjeux de l’année scolaire en cours « dans un format présentiel plus prolongé », le renforcement du suivi de l’interaction sociale des jeunes et des attitudes entre pairs qu’ils adopteront dans cette reprise des activités, que ce soit dans un environnement physique ou numérique (internet et réseaux sociaux), ainsi que l’accompagnement des établissements scolaires dans la sensibilisation et le respect des normes de santé publique en vigueur.

Tout au long de cette année scolaire, PSP continuera également à « diagnostiquer, prévenir et intervenir dans les problèmes de sécurité à l’école, prévenir et éradiquer l’apparition de comportements à risque et/ou illégaux dans les écoles et leurs environs et promouvoir une culture de la sécurité dans les écoles, en encourageant le civisme et citoyenneté ».

Au cours de l’année scolaire 2020/2021, le PSP indique avoir enregistré 3 014 événements en milieu scolaire, dont 1 747 criminels et 1 267 non criminels, avec une baisse de tous les indicateurs suivis (agressions, blessures, menaces, vols, brigandages, entre autres. autres).

Dans le cadre de ses pouvoirs de prévention pénale, le PSP précise qu’en raison des contraintes du travail présentiel, il a en partie déplacé son activité vers l’environnement numérique, ayant réalisé 5 510 actions de sensibilisation, de démonstration et de visites, complétées par 13 704 actions contacts individuels.

Dans le domaine du contrôle spécifique de la circulation et de la sécurité routière, le PSP s’engage à être particulièrement attentif à l’utilisation des dispositifs de retenue et de sécurité des véhicules de transport collectif d’enfants (ceintures de sécurité et sièges auto) et aux principaux facteurs de risques routiers (excès de vitesse, conduite sous l’influence de l’alcool et de stupéfiants, conduite sans permis légal, non-respect des passages pour piétons et des panneaux dans les écoles).

« Des actions d’inspection visant les établissements commerciaux, les établissements de restauration et de boissons et de divertissement seront également menées, afin de vérifier le respect de la législation sur la maîtrise du risque de pandémie ou l’interdiction de fournir, vendre et mettre à disposition des boissons alcoolisées aux mineurs. sur la consommation de boissons alcoolisées dans les lieux publics », indique la police.

Compte tenu des circonstances exceptionnelles de santé publique, en raison de la pandémie, tous les policiers, lors de chaque entrée à l’intérieur d’un établissement scolaire, respecteront les directives de la Direction générale de la santé pour le contexte scolaire et porteront un masque de protection individuel.

Le PSP en profite pour appeler tous les citoyens à respecter les règles de prévention de la propagation de l’infection par le covid-19 en vigueur et que les familles et les enfants ne manquent pas de se conformer aux suggestions diffusées par la DGS en matière de lutte contre la pandémie.

FC // HB