Selon les informations transmises à Lusa par le cabinet du secrétaire général de l’Assemblée de la République, le candidat à la présidentielle et président de Chega, André Ventura, a perçu 146 072,38 euros de subvention, Ana Gomes 132 434,57 euros et l’actuel président de la République la valeur la plus basse, 23 826,70.

Au total, une subvention de 302 333,65 euros a été attribuée aux trois candidats les plus votés à l’élection présidentielle qui s’est déroulée le 24 janvier.

Le bureau du secrétaire général de l’Assemblée de la République a confirmé à Lusa les informations fournies par Diário de Notícias.

Marcelo Rebelo de Sousa a été élu avec 60,70 % (2 534 745 voix), Ana Gomes était deuxième avec 12,97 % (541 556 voix) et André Ventura a obtenu la troisième place avec 11,90 % (496 773 voix), d’après les informations mises à disposition sur internet par le Secrétariat général du ministère de l’Administration intérieure.

Selon le bureau du secrétaire général de l’Assemblée de la République, la moitié de la somme a été versée aux candidats le 3 mars et la dernière tranche a été remise à Marcelo Rebelo de Sousa le 26 avril, à Ana Gomes le 6 mai et à André Ventura le 1er avril.

« Le versement de 50 % de la subvention a été effectué le 3 mars, à chacune des trois candidatures remplissant les conditions d’attribution, après publication au Journal Officiel des résultats électoraux officiels (le 9 février) et présentation des candidatures par les agents financiers », précise le bureau.

Le parlement indique également que, « suite à la confirmation des montants définitifs des dépenses et des recettes intervenus avec la campagne (conformément aux montants communiqués à l’ECFP – Entité des Comptes et des Financements Politiques), l’Assemblée de la République a procédé au virement des tranche finale à chacune des trois candidatures ».

La subvention a été octroyée « en tenant compte des résultats électoraux mais limitée aux montants de dépenses et de recettes déclarés par les agents financiers ».

Selon les informations transmises par les candidats avant les élections, Marcelo Rebelo de Sousa prévoyait de dépenser 25 000 euros, Ana Gomes environ 50 000 euros, tandis que la candidature d’André Ventura prévoyait un budget de campagne de 160 000 euros.

FM (IEL/HPG) // ACL

Le contenu présidentiel : Ventura reçoit la plus grosse subvention et le plus petit Marcelo Rebelo de Sousa apparaît en premier à Visão.