Tout au long de la matinée, les candidats à la présidentielle et les dirigeants des différents partis politiques ont défendu la lutte contre l’abstention lors de ces élections, dans un appel au vote, en veillant à ce que les conditions sanitaires soient réunies pour exercer ce droit en toute sécurité dans le contexte de la pandémie.

Après l’ouverture des bureaux de vote – à 8h00 au Portugal continental et à Madère et une heure plus tard aux Açores en raison du décalage horaire – la Commission électorale nationale (CNE) a constaté que dans certaines régions, le vote anticipé avait retardé le le vote a commencé, entraînant la formation de files d’attente, mais sans problèmes majeurs et sans aucun cas de boycott rapporté, juste quelques perturbations.

«Le vote est un droit fondamental et un exercice de citoyenneté. Ne pas le faire, c’est laisser les autres décider de notre avenir », a déclaré le Premier ministre António Costa, dans un message à 8h15 sur le réseau social Twitter, arguant que la participation citoyenne est essentielle pour renforcer la démocratie au Portugal.

Après avoir voté à Lisbonne, António Costa a réitéré son appel à voter, malgré «un peu plus de temps» à cause de la pandémie, et a remercié les personnes qui «sacrifient leur dimanche» pour assurer le fonctionnement de la loi électorale.

Au Celorico de Basto, district de Braga, le président de la République et re-candidat à la fonction, Marcelo Rebelo de Sousa, a voté et salué le fait que les élections se déroulent dans le respect des règles sanitaires requises par la pandémie, y compris «avec la patience des gens là où il y a files d’attente ».

Parmi les sept candidats présidentiels restants, Marisa Matias, soutenue par le Bloco de Esquerda, a voté à Coimbra, après 40 minutes d’attente en ligne, notant que «beaucoup de participation et une bonne organisation» dans le processus «sont deux excellents signes», mais elle en a profité pour renforcer l’appel au vote pour montrer «la fierté de la démocratie et de la liberté».

A Porto, le candidat Tiago Mayan Gonçalves, soutenu par l’Initiative libérale, a déclaré que les choix auxquels sont confrontés les Portugais «sont importants», a appelé à participer à ces élections présidentielles et a garanti que «voter est sûr».

A Lisbonne, le candidat João Ferreira, soutenu par le PCP et le PEV, qui a attendu environ 30 minutes en ligne pour voter, a appelé les électeurs à participer et a estimé que l’acte électoral se déroule avec «sécurité et tranquillité».

Le candidat Vitorino Silva a voté pour la Junta de Freguesia de Rans, à Penafiel, district de Porto, était convaincu que les Portugais se rendaient «massivement» aux urnes et se protégeaient ensuite «et les autres, en restant chez eux».

Votant à Lisbonne, le candidat André Ventura, chef du parti Chega, a appelé à la participation citoyenne aux élections, arguant que «l’arme» à «utiliser est le vote» en temps de pandémie et de crise, car «l’avenir est en jeu» .

Des sept candidats à la présidentielle, Ana Gomes est la dernière à exercer le droit de vote, comptant le faire à 14h30, à l’école secondaire de Cascais.

Jusqu’à 12h00, le taux de participation était de 17,07%, selon les données du Secrétariat général du ministère de l’Administration interne (SG-MAI), qui comprend le vote anticipé, cette année avec plus de participation qu’aux élections les précédents.

Lors des dernières élections présidentielles, le 24 janvier 2016, et dans le même temps, le taux de participation était de 15,82%. Lors de ces élections présidentielles, le taux d’abstention a atteint 51,3%.

Pour le suffrage d’aujourd’hui, 10 865 010 électeurs sont inscrits, soit 1 208 536 de plus qu’à l’élection présidentielle de 2016, qui sont appelés à choisir le prochain président de la République, qui succédera à Marcelo Rebelo de Sousa, avec sept candidats au poste.

Si l’un des candidats obtient plus de 50% des voix, il sera aujourd’hui élu chef de l’Etat, mais sinon il y aura un second tour, le 14 février, avec les deux candidats les plus votés.

SSM (AL / PE / DYMC / AMV / PLI / FM / PFT / AFE / AMP) // PA