Dans un message publié aujourd’hui sur le site officiel de la Présidence de la République portugaise sur Internet, Marcelo Rebelo de Sousa laisse « un mot de reconnaissance et d’éloge au producteur, distributeur et exploitant cinématographique Paulo Branco, le jour où la Cinémathèque française commence un cycle de films, de rencontres et de conférences en son honneur ».

« Dans une carrière où l’on associe le goût du risque et le ‘risque du goût’, Paulo Branco a su allier la tradition française de ‘la politique d’auteur’ à une notion presque autoritaire du producteur, un projet audacieux et persistant, aujourd’hui célébrée dans la plus prestigieuse des cinémathèques », peut-on lire dans le message.

Aujourd’hui, la Cinémathèque Francesa a lancé un cycle en hommage au producteur portugais Paulo Branco, qui prévoit l’exposition de 36 films, à Paris, de « Francisca » (1980), de Manoel de Oliveira, à « A Herdade » (2019), de Tiago Guèdes.

« On doit à ce producteur inspiré et audacieux, qui a débuté son activité dans le cinéma à Paris, en tant que programmateur et exploitant, l’émergence d’une plus grande partie de la modernité cinématographique en Europe après la fin des années 1970 », écrit la Cinémathèque française dans le présentation du cycle.

Films tels que « La ville blanche » (1982), d’Alain Tanner, « L’état des choses » (1982), de Wim Wenders, « Casa de Lava » (1994), de Pedro Costa, « Blanche-Neige » (2000) , de João César Monteiro, et « Cosmopolis » (2012), de David Cronenberg.

Le cycle s’ouvre ce soir, avec « Le roi des roses » (1986), de Werner Schroeter, dans une séance où sera le producteur, et se poursuit jeudi après-midi avec « Cosmos » (2014), d’Andrzej Zulawski. Jusqu’à la fin du mois, d’autres productions de Paulo Branco seront également à l’affiche, à savoir « Mistérios de Lisboa » (2009), de Raoul Ruiz, et « Maine Océan » (1985), de Jacques Rozier. Le cycle durera tout le mois de juillet.

Le cycle était prévu en février de cette année, mais a été reporté en raison de la pandémie et de la fermeture de la Cinémathèque française.

Avec Paulo Branco, la Cinemateca Francesa organise également deux cycles dédiés à l’actrice et réalisatrice Julie Delpy et à l’acteur Louis de Funés.

Ce mois-ci, l’institution française projettera également des films des cinéastes portugais David Pinheiro Vicente et João Salaviza, dans la section Cinéma d’aujourd’hui.

JRS (SS) // MAG

Le contenu PR félicite le producteur Paulo Branco pour un cycle hommage à la Cinémathèque Francesa apparaît en premier à Visão.