1-1-e1669908198824-png
35774787_wm-3367335-9543764-jpg

Plus de 30 sans-abri ont sollicité l’aide de la mairie de Lisbonne pendant la période de fortes pluies

Les plus de 30 demandes d’assistance ont eu lieu dans les 48 heures, entre le 13 et le 15, détaille la mairie de Lisbonne, dans un communiqué, ajoutant que depuis le 8, 47 migrants timorais ont également été envoyés dans divers centres d’accueil, qui ont été passer la nuit dans les rues de la capitale.

Le manque de travail au Timor-Leste provoque un exode des jeunes travailleurs, le Portugal étant l’une des principales destinations.

Cette demande a conduit à l’apparition d’agences censées attirer les jeunes Timorais, qui se voient facturer des sommes importantes avec des promesses de travail ou de visas qui ne se matérialisent pas plus tard.

La population sans-abri est dirigée vers le Centre d’hébergement d’urgence de la Protection civile et vers les Auberges de jeunesse, sous la tutelle du Haut-commissariat aux migrations (ACM), indique la municipalité, notant qu’il reste des places vacantes au Centre d’accueil et d’urgence municipal de Santa Bárbara, au Centro de Alojamento de Xabregas et au Centro de Alojamento do Beato.

Au total, il y a « 45 lits disponibles pour toute personne qui demande une prise en charge ou qui est identifiée par les équipes de rue », explique la mairie, expliquant que les personnes référées vers lesdits centres « ont accès à un lit, à des repas chauds, à l’hygiène et aux soins de santé ». .

Compte tenu de l’aggravation des prévisions météorologiques pour les prochains jours, Lisbonne maintiendra active la réponse d’urgence pour accueillir les sans-abri, en coordination avec le Centre de planification et d’intervention pour les sans-abri (NPISA).

Le plan d’urgence pour les sans-abri a été annoncé mercredi 14, à la suite d’inondations consécutives à de fortes pluies dans la capitale, d’abord dans la nuit du 7 décembre puis de nouveau le 13.

Jeudi, le conseil municipal de Lisbonne a annoncé l’approbation d’un ensemble de mesures de soutien pour la protection et la prise en charge des sans-abri, d’une valeur d’environ 1,3 million d’euros.

Selon l’Autorité nationale d’urgence et de protection civile, les pluies intenses et persistantes qui sont tombées mardi 13 ont provoqué plus de 3 000 incidents, dont des inondations, des chutes d’arbres et des coupures de route, affectant principalement les quartiers de Lisbonne, Setúbal, Portalegre et Santarém. .

La Protection civile a enregistré plus de 7 950 incidents sur la partie continentale, dont 4 841 inondations et 88 personnes déplacées de 00h00 le 7 à 08h00 le 15.

SBR (SSM) // ROC

Articles récents