Plus de 1 300 agents combattaient aujourd’hui à 22h30 l’incendie qui faisait rage dans la Serra da Estrela, la seule du Portugal continental, selon le site Internet de l’Autorité nationale d’urgence et de protection civile (ANEPC).

Cet incendie s’est déclaré le 6 août à Garrocho, dans la municipalité de Covilhã, et a été écarté le samedi 13, mais a été réactivé lundi.

A 22h30 ce jour, les pompiers ont mobilisé 1.316 agents, appuyés par 414 véhicules, selon le site de l’ANEPC, consulté par l’agence Lusa.

Cet après-midi, deux pompiers ont été blessés suite à un accident de la route près de Sarzedo, Covilhã, dans le quartier de Castelo Branco.

Selon l’ANEPC, il s’agirait d’un accident impliquant un « véhicule-citerne » de lutte contre l’incendie. Vers 18h45, la même source n’a pas pu préciser l’état des victimes et à quel service d’incendie appartient le véhicule.

Lors d’un ‘briefing’ à 19h00, le commandant national des urgences et de la protection civile, André Fernandes, a révélé que les deux pompiers avaient subi des « blessures légères » et avaient été transportés dans une unité hospitalière, ne présentant pas de « soins majeurs ».

Le véhicule, qui appartenait aux Sapeurs-Pompiers Volontaires de Carnaxide (municipalité d’Oeiras, arrondissement de Lisbonne), avait glissé et s’était renversé, a-t-il ajouté.

En raison de l’incendie qui se déclare dans la Serra da Estrela, les villes de Sarzedo, Orjais et Vale Formoso ont dû être évacuées.

L’incendie a également touché les municipalités de Manteigas, Gouveia, Guarda et Celorico da Beira, toutes situées dans le district de Guarda.

À ce jour, il y a eu 19 blessés légers et trois blessés graves, dont aucun ne met la vie en danger, et des dommages à deux résidences principales et secondaires.

De lundi à aujourd’hui, 45 personnes ont dû être déplacées de leur domicile.

Cependant, la protection civile s’attend à maîtriser l’incendie de la Serra da Estrela dans les deux prochains jours, profitant de la « fenêtre d’opportunité » créée par l’atténuation des conditions météorologiques, attendue à partir de la prochaine aube.

« Nous espérons pouvoir maîtriser l’incendie dans les deux prochains jours », a déclaré lors d’une conférence de presse le commandant national des urgences et de la protection civile, André Fernandes, au siège de l’Autorité nationale des urgences et de la protection civile (ANEPC) , à Carnaxide, Oeiras (Lisbonne).

Selon André Fernandes, « le feu reste assez fragmenté » mais dès le lendemain matin il y aura « une fenêtre d’opportunité » pour maîtriser le feu autrefois dominé mais qui s’est réactivé avec intensité.

André Fernandes a indiqué qu’une amélioration des conditions météorologiques est attendue, « on s’attend » à savoir « que le vent perde de son intensité » et que « l’humidité relative de l’air augmente sensiblement ».

Par ailleurs, l’odeur de brûlé et de fumée résultant de l’incendie qui sévit depuis plusieurs jours dans la Serra da Estrela a atteint les régions espagnoles de Madrid et de Castille et Leon, ont indiqué aujourd’hui la presse et les services d’urgence.

Les services d’urgence couvrant la Communauté de Madrid écrivent aujourd’hui sur leur compte Twitter qu’ils ont reçu 380 appels, principalement entre 9h00 et 15h00, les alertant d’une odeur de brûlé et de fumée.

JML (MLS/IMA/AMF/ER) //