« Cette semaine, la pétition publique en faveur de la réouverture à la circulation du centre historique de la ville, dont les places et les rues sont fermées depuis le 9 décembre, a été remise au conseil municipal de Ponta Delgada, adressée au président de la Assemblée municipale 2021 », a déclaré Rui Silva, l’un des membres du groupe de citoyens contestant la décision, à Lusa dans une communication écrite.

Le 3 décembre 2021, il a été annoncé que, du 9 décembre au 2 janvier 2022, la circulation automobile serait interdite dans plusieurs rues du centre historique de Ponta Delgada, avec trois bus gratuits mis à disposition pour relier le samedi, entre la voiture parcs et le centre de la plus grande ville des Açores.

À la mi-décembre, un groupe de 50 commerçants du centre historique de Ponta Delgada, dont faisait partie Rui Silva, a remis une pétition au conseil municipal demandant la « réouverture immédiate » des rues fermées à la circulation pendant la période des fêtes, affirmant que constataient une diminution du nombre de clients.

A la fin du mois, la municipalité a indiqué avoir reçu une autre pétition, signée par 230 personnes, soutenant la décision.

Au début de cette année, la municipalité, présidée par le social-démocrate Pedro Nascimento Cabral, a décidé de rendre ces rues définitivement fermées à la circulation, annonçant un concours d’idées pour la requalification de l’espace urbain.

Le groupe de citoyens contestant la décision vient de remettre une nouvelle pétition à la municipalité, cette fois avec « plus de 1 200 signatures ».

« Recueillis dans un délai d’un mois, ils représentent une partie des personnes insatisfaites de la mesure expérimentale de la municipalité, qui, à défaut de ce qui était défini dans l’avis public, est devenue définitive. Bien qu’il y ait beaucoup plus de citoyens qui ne sont pas d’accord avec ce changement brusque et sans base stratégique, pour différentes raisons, personnelles ou professionnelles, ils se sont abstenus de signer la pétition », a déclaré Rui Silva.

Les pétitionnaires espèrent que cette initiative sera soumise à discussion et vote à l’Assemblée municipale de Ponta Delgada.

« Nous luttons pour le dialogue et le respect des lois inhérentes au pouvoir local, qui doit être aux côtés et en faveur des citoyens et non contre eux. La démocratie doit être respectée, car elle n’existe pas que tous les quatre ans », a souligné le commerçant.

CYB//CFF

Contenu Plus de 1 200 personnes demandent la réouverture à la circulation dans le centre historique de Ponta Delgada apparaît en premier sur Visão.