1-1-e1669908198824-png

PCP concerné par les unités de soins de santé primaires de Coimbra

Des députés PCP ont interrogé le gouvernement sur la réduction des horaires des Unités de Santé Familiale (USF) appartenant au Centre de Santé Norton de Matos (Coimbra), les « difficultés dans le fonctionnement régulier de l’extension sanitaire de Cernache » et le « manque de travailleurs. de la santé » du Centre de santé de Penacova.

« Comme le prétend le PCP, les soins de santé primaires sont la première ligne d’accès au Service national de santé et la première garantie en matière de droit à la santé », soulignent-ils, ajoutant que, « pour le PCP, dans le A l’heure actuelle de la lutte contre l’épidémie, il est encore plus nécessaire de garantir et d’assurer le fonctionnement » des centres de santé et de leurs extensions.

Dans l’une des requêtes soumises à l’Assemblée de la République, les députés mentionnent que, dans les trois USF appartenant au Centre de santé Norton de Matos, à Coimbra, « l’heure de fermeture prévue à 20h00 a été avancée à 18h00. ”.

« A l’USF Norton de Matos, qui travaille sur cette réduction de temps depuis janvier, il manque deux assistantes administratives et une infirmière. A l’USF Pulsar, qui a réduit ses horaires depuis juin, un médecin est porté disparu. A l’USF Briosa, qui a réduit ses horaires en octobre 2020, il manque une assistante administrative », font-ils référence.

Dans une autre candidature, les députés déplorent le « manque d’agents de santé, principalement des assistants opérationnels (assistants de santé) » au centre de santé de Penacova.

« D’après les informations parvenues à ce groupe parlementaire, sur les sept auxiliaires de santé, seuls trois seront en service, un ayant été transféré dans un autre centre de santé, deux seront malades et un est à la retraite. Cette situation entraîne une grande pression et un surmenage, provoquant l’épuisement de ces travailleurs », ajoutent-ils.

Selon lui, « la réquisition de deux chômeurs via la caisse de chômage dans le cadre de la CEI (Contrat Emploi-Insertion) et l’augmentation d’une heure de l’entreprise prestataire ne sont pas des solutions au problème qui se pose ».

Les députés PCP ont également présenté une application sur l’extension sanitaire de Cernache, à Coimbra, une unité de soins de santé primaires qui répond à environ 4 000 usagers dans les paroisses de Cernache et d’Antanhol et qui est une extension de l’USF Rainha Santa Isabel.

« L’extension sanitaire de Cernache a été fermée du 5 au 16 juillet en raison d’un congé du personnel administratif. Dans des situations similaires précédentes, l’USF Rainha Santa Isabel a fourni le personnel nécessaire au fonctionnement régulier de cette unité », expliquent-ils.

Selon les députés, l’USF Rainha Santa Isabel est, en ce moment, avec des horaires réduits, fermeture à 17h00, une situation qui « a conduit à un profond malaise de la population, qui est confrontée à d’énormes contraintes d’accès à la santé se soucier ».

AMF // SSS

Articles récents