PAN (le parti politique dont le nom signifie «Peuple, animaux et nature») exhorte le conseil d’Albufeira à reprendre les arènes délabrées de la ville et à en faire un «complexe polyvalent avec des appartements à loyers contrôlés, des lieux d’événements et des magasins».

Le plan serait de fermer la «dernière arène en activité en Algarve» et de la convertir en «un espace digne qui profitera à tout l'arrondissement».

Les arènes ont été inaugurées en 1982 et se trouvent à l’une des entrées principales de la ville. Il comprend 40 appartements, plusieurs magasins, une salle de cinéma, une discothèque, une salle de bingo et d'autres espaces commerciaux.

Selon PAN Algarve, «le bâtiment pourrait être entièrement restauré pour le bénéfice des résidents tout en renforçant l'économie locale sans recourir à des corridas.

«Une fois restaurés, les appartements pourraient être loués à des personnes à faible revenu grâce à un système de contrôle des loyers, tandis que de nouveaux espaces pourraient être créés pour accueillir des concerts, des foires, des événements sportifs et des congrès.»

PAN souligne que les arènes sont facilement accessibles et disposent d'un grand parking, ce qui en fait l'endroit idéal pour une rénovation de cette nature.

Alors que l'idée avait déjà été présentée au conseil local au début du mois de juillet, PAN dit qu'elle a finalement été ignorée. Néanmoins, le parti espère que l'idée sera reprise et développée.

Plusieurs manifestations anti-corrida ont eu lieu à Albufeira au fil des ans. C'est actuellement la seule arène encore en activité dans la région.

michael.bruxo@algarveresident.com