1-1-e1669908198824-png

Oeuvre du Louvre et aquarelles de la reine restaurées dans l’annexe du Musée d’Art ancien

Contacté par l’agence Lusa au sujet de la prochaine saison d’expositions du musée, le musée a réalisé que, dans le cadre du cycle « Œuvre invitée », un tableau fourni par le Louvre sera à Lisbonne entre le 20 octobre de cette année et le 15 janvier 2023.

Il s’agit d’un « Autoportrait », du peintre français Nicolas Poussin (1594-1665), « l’un des autoportraits les plus importants de la peinture occidentale », selon le Musée national d’art ancien (MNAA), qui est envoyé par le Louvre dans le cadre de la Saison Croisade France-Portugal 2022.

Avant, à partir du 29 septembre, l’album restauré d’aquarelles offert à la reine Estefânia, lors du mariage avec le roi portugais Pedro V, sera exposé au musée, selon le calendrier.

Jusqu’au 11 décembre de cette année, les visiteurs pourront voir, dans la Sala dos Passos Perdidos, l’exposition « Aquarelles pour la Reine. L’album de Dusseldorf offert à Dona Estefânia ».

L’album a été récemment restauré par l’institution propriétaire, Fundação Casa de Bragança, après avoir eu sa première présentation publique au Goethe-Museum, à Düsseldorf, et est maintenant exposé au MNAA.

Puis, le 6 octobre — et jusqu’au 31 décembre — à la Galerie européenne de peinture, dans le cadre du programme « O Belo, a Seduction e a Partilha », avec des œuvres de la collection Maria et João Cortez de Lobão, le musée exposera également « Souper à Emmaüs » de la Fosse (1636-1716), l’un des disciples les plus réputés du maître français Charles le Brun, selon le MNAA.

Charles de la Fosse (1636-1716) partit en 1662 pour un voyage de deux ans en Italie, où il visita Rome et Venise, où il découvrit le tableau de Véronèse (1528-1588), indique un texte du programme.

Cette influence décisive du maître vénitien est évidente dans cette œuvre de la collection Maria e João Cortez de Lobão qui sera désormais exposée au MNAA, dans le cadre du partenariat développé entre ce musée et les collectionneurs.

Voici quelques-unes des expositions prévues cette année par le MNAA, un musée créé en 1884, qui abrite la collection publique la plus importante du pays en peinture, sculpture et arts décoratifs du Moyen Âge au XIXe siècle, dont un nombre important d’œuvres classées comme « trésors nationaux », ainsi que la plus grande collection de meubles portugais.

La collection comprend, dans différents domaines, des œuvres de référence du patrimoine artistique mondial, à savoir les Panneaux de São Vicente, de Nuno Gonçalves, chef-d’œuvre de la peinture européenne du XVe siècle, actuellement en cours de restauration.

Il abrite également la Custodia de Belém, une joaillerie de Gil Vicente, commandée par le roi Manuel Ier, datant de 1506, et les Paravents Namban, de la fin du XVIe siècle, témoignant de la présence des Portugais au Japon.

Le triptyque « Les Tentations de Saint Antoine », de Jérôme Bosch, « Saint Augustin », de Piero della Francesca, « La Conversation », de Pietr de Hooch, et « St. du musée.

SA // TDI

Articles récents