« La proposition du gouvernement est en deçà des attentes, vous le savez tout à l’heure, car elle ne prévoit toujours pas d’augmentation générale des retraites, pas même de l’allocation repas, qui reste à 4,77 euros », a-t-il déclaré à l’agence Lusa José Abraão.

Le dirigeant syndical a valorisé le fait que le gouvernement ait placé dans OE2022 des augmentations de salaire de 0,9% pour la fonction publique, espérant que c’est « le retour au principe de révision annuelle des salaires » pour le secteur, et a également valorisé la base d’augmentation de salaire de techniciens supérieurs en administration publique à 50 euros d’ici 2023.

Le rapport qui accompagne le projet de budget de l’État pour 2022 (OE2022) remis lundi par le gouvernement au parlement confirme les augmentations salariales de 0,9% pour la majorité des fonctionnaires l’année prochaine, ce qui, selon le gouvernement, représente un salaire annuel permanent. un effort budgétaire d’environ 225 millions d’euros.

Selon un document présentant les priorités du projet de budget de l’État pour 2022 (OE2022) remis lundi au Parlement, le salaire de base des techniciens supérieurs de l’administration publique augmentera de 50 euros d’ici 2023.

Le salaire d’entrée des techniciens supérieurs dans l’administration publique est actuellement de 1 205 euros et lors des négociations avec les syndicats la semaine dernière, le ministère de la Modernisation de l’Etat et de l’Administration publique avait déjà indiqué que ce chiffre allait augmenter, mais a renvoyé la négociation sur le sujet pour le début de l’année prochaine. année.

Jeudi, le gouvernement avait présenté aux syndicats de la fonction publique une proposition d’augmentation des salaires de 0,9%, en ligne avec l’inflation attendue pour cette année.

« Nous apprécions cela mais nous espérons que l’OE s’améliorera lors de sa discussion parlementaire, car il y a beaucoup de travailleurs qui n’en bénéficient pas et il y a beaucoup de carrières qui doivent être révisées, afin de ne pas être absorbées par les augmentations annuelles du minimum. salaire », a déclaré José Abraão.

Le Fesap considère que nombre de ses revendications ne trouvent pas de réponse dans la proposition OE2022 et fera donc pression sur les groupes parlementaires pour tenter d’améliorer la proposition du gouvernement.

Lundi soir, le gouvernement a remis à l’Assemblée de la République le projet de budget de l’État pour 2022 (OE22), qui prévoit une croissance de l’économie portugaise de 4,8% en 2021 et de 5,5% en 2022.

Dans le document, l’exécutif estime que le déficit des comptes publics nationaux devrait être de 4,3% du produit intérieur brut (PIB) en 2021 et tomber à 3,2% en 2022, prédisant également que le taux de chômage portugais tombera à 6,5% l’année prochaine. , « atteignant la valeur la plus basse depuis 2003 ».

La dette publique devrait atteindre 122,8 % du PIB en 2022, contre une estimation de 126,9 % pour cette année.

Le premier processus de débat parlementaire de l’OE2022 aura lieu entre le 22 et le 27 octobre, jour du vote général. Le vote mondial final est prévu le 25 novembre au Parlement portugais à Lisbonne.

RRA(DF) // JNM

Le contenu OE2022 : le Fesap considère que la proposition du Gouvernement est insuffisante et doit être améliorée apparaît en premier dans Vision.