Le relèvement du montant minimum de l’allocation chômage à 504,63 euros concerne 168.000 personnes, a indiqué aujourd’hui la ministre du Travail, des Solidarités et de la Sécurité sociale, réaffirmant que la mesure, également prévue pour 2022, deviendra définitive.

La ministre Ana Mendes Godinho s’exprimait lors d’une conférence de presse pour présenter le budget de la Sécurité sociale pour l’année prochaine, à la suite de la soumission de la proposition de budget de l’État pour 2022 (OE2022) au Parlement, lundi.

Selon les données avancées par le ministre, il y a « 168 mille personnes couvertes » par l’augmentation des allocations de chômage, une mesure en vigueur cette année et dont le maintien est prévu dans la proposition de l’OE2022.

Les dépenses annuelles liées à la mesure sont de 54 millions d’euros, a-t-il indiqué.

Selon le responsable gouvernemental, « l’engagement déjà pris » est que le montant minimum de la subvention devienne « définitif ».

En ce moment, le gouvernement « prépare une évaluation du décret-loi lui-même, afin d’affiner, sur la base de certaines propositions qui pourraient résulter de la stratégie nationale de lutte contre la pauvreté, les changements définitifs à apporter », a expliqué Ana Mendes Godinho. .

La stratégie nationale de lutte contre la pauvreté est actuellement en discussion publique et le gouvernement espère qu’elle sera conclue « d’ici la fin de l’année », a indiqué le ministre.

Selon la proposition d’OE2022, les allocations de chômage continueront d’être augmentées l’année prochaine, pour garantir au moins un revenu de 504,63 euros.

« Le renforcement de la protection dans le cadre des allocations de chômage se poursuivra avec l’augmentation du plafond minimum de l’allocation de chômage, assurant qu’elle soit garantie 1,15 IAS par mois », confirme le rapport qui accompagne la proposition d’OE2022.

Cette prestation sociale continuera d’être augmentée dans le cas des familles monoparentales ou dans les cas où les deux membres du couple sont au chômage.

Selon le projet de loi OE2022, le relèvement du plafond minimum des allocations de chômage intervient « dans des situations dans lesquelles les rémunérations qui ont servi de base au calcul de l’allocation de chômage correspondent, au moins, au salaire minimum national.

Cette majoration s’applique au « montant de l’indemnité de chômage et de l’indemnité de cessation d’activité », gardant en vigueur en 2022 les dispositions de l’article 145 de la loi n° 2/2020, du 31 mars, dans sa rédaction actuelle.

Lundi soir, le gouvernement a remis à l’Assemblée de la République la proposition d’OE22, qui prévoit une croissance de l’économie portugaise de 4,8% en 2021 et de 5,5% en 2022.

Le premier processus de débat parlementaire de l’OE2022 aura lieu entre le 22 et le 27 octobre, jour du vote général. Le vote mondial final est prévu le 25 novembre au Parlement portugais à Lisbonne.

DF (RRA) // MSF

Le contenu OE2022 : L’augmentation du montant minimum des allocations de chômage couvre 168 mille personnes — le ministre apparaît en premier à Visão.