Le Premier ministre a souligné aujourd’hui que le projet de budget pour 2022 augmente les investissements, se concentre sur les jeunes et vise les classes moyennes, prévoyant moins de 150 millions d’euros d’impôt sur le revenu et d’ajustements de salaire dans la fonction publique.

Cette évaluation par rapport à la proposition de budget du gouvernement est contenue dans une vidéo enregistrée par António Costa, et qui est disponible sur le micro site expliquant le budget de l’année prochaine – oe2022.gov.pt.

« Le budget de l’État pour 2022 est un budget favorable à l’investissement, destiné aux classes moyennes et axé sur les jeunes, gardant les marques des budgets précédents, comme le pari sur le NHS (National Health Service), le renforcement de la protection sociale et l’augmentation des revenus des travailleurs et des retraités. Et la garantie des bons comptes », précise le dirigeant exécutif dans son message.

Selon le Premier ministre, le budget de l’année prochaine est « essentiellement destiné aux classes moyennes, à travers la création de deux nouveaux paliers pour rendre l’IRS plus progressif et, donc, plus juste, restituant un montant total de 150 millions aux familles d’euros par année ».

« Un budget qui valorise le travail dans les fonctions publiques, assurant l’évolution régulière des carrières et la mise à jour annuelle des salaires, de manière à à la fois restaurer le pouvoir d’achat et garantir la pérennité à long terme », soutient-il.

Dans ce message, le chef de l’exécutif insiste sur le fait que la priorité du budget « ce sont les jeunes, dès le départ, dans leurs qualifications ».

« Les bourses de maîtrise seront multipliées par trois. Aux politiques de location abordable et de lutte contre la précarité, nous associons un grand allégement fiscal pour les jeunes en début de carrière professionnelle, à travers l’IRS Jovem, qui est désormais automatique, est étendu à cinq ans et couvre désormais également les revenus du travail indépendant », fait-il remarquer.

Toujours selon le Premier ministre, les familles avec enfants « constituent une autre priorité majeure de ce budget ».

« Pour soutenir les naissances, les garderies continueront d’être gratuites pour tous les enfants jusqu’au deuxième niveau. Nous allons étendre la prise en charge de 600 euros par enfant de trois à 17 ans. Et augmenter la déduction fiscale dès le deuxième enfant à 900 euros par enfant jusqu’à six ans. Enfin, aux familles les plus nécessiteuses, nous garantissons un soutien encore plus important pour éradiquer la pauvreté infantile », a-t-il précisé.

Selon António Costa, la proposition du gouvernement favorisera également « l’investissement, en vue de la relance économique du pays ».

« Un budget qui permet la mise en œuvre du PRR (Plan de Relance et de Résilience) et qui augmente considérablement l’investissement public d’environ 30 %. Mais elle stimule aussi l’investissement privé, créant une incitation fiscale à la relance, soutenant la capitalisation des entreprises et réduisant leurs charges, avec la fin de l’Acompte Spécial », précise-t-il.

Pour António Costa, la proposition de budget du gouvernement « apporte des réponses concrètes pour améliorer la vie des Portugais ».

« C’est le budget des jeunes, des familles, de la classe moyenne », a-t-il renforcé.

FAQ // JPS

Lusa/Fin

Le contenu OE2022 : Costa met en lumière les classes moyennes avec moins d’impôt sur le revenu et la mise à jour des salaires dans la fonction publique apparaît en premier dans Visão.