La ministre du Travail, de la Solidarité et de la Sécurité sociale, Ana Mendes Godinho, a admis aujourd'hui, au parlement, à étendre le nouveau soutien social extraordinaire prévu dans le projet de budget de l'État pour 2021 (OE2021) aux associés gérants.

A la commission du budget et des finances où elle a été entendue cet après-midi dans le cadre de la discussion générale d'OE2021, Ana Mendes Godinho a été interrogée à plusieurs reprises par des députés sur le point de savoir si le nouveau soutien social prévu dans la proposition de budget, appelé «soutien extraordinaire aux revenus des travailleurs », Couvre les associés gérants.

Le responsable a déclaré que le soutien prévu cette année pour les travailleurs indépendants et les partenaires de gestion dans le cadre de la réponse à la crise provoquée par le covid-19 a déjà couvert 30 mille personnes et a admis avoir «évalué» si le nouveau soutien social prévu pour 2021 couvrirait également le partenaires de gestion.

«En ce qui concerne le nouveau support, (l'intention) est de l'évaluer afin qu'il puisse couvrir les partenaires de gestion exactement avec le souci des situations dans lesquelles ils ont une identité avec les travailleurs couverts par ce nouveau service extraordinaire», a déclaré Ana Mendes Godinho.

Auparavant, le ministre avait déjà admis des modifications du nouveau soutien résultant de négociations avec les partis de gauche, soulignant que compte tenu de la conception initiale, la disposition aura une portée plus large, couvrant un plus grand nombre de situations et ayant un impact budgétaire plus important que prévu.

L'enjeu est l'extraordinaire soutien du revenu qui couvrira, en 2021, les employés, les travailleurs domestiques et les recettes vertes dans une situation de déprotection économique particulière causée par la pandémie de la maladie covid-19.

La prise en charge varie entre 50 euros et 501,16 euros et est soumise à la condition de ressources.

Le député BE José Soeiro a réaffirmé que le nouveau soutien à partir de 2021 laissera de côté "de nombreux travailleurs", soulignant que le soutien qui est en vigueur cette année ne prévoit pas l'application de la condition de ressources, soit environ 195 000 indépendants et les membres des organes statutaires (gérants) ont pu en bénéficier.

José Soeiro a également indiqué que le soutien prévu aux travailleurs informels prévu depuis juillet continue de couvrir «zéro» personne en raison du manque de réglementation.

DF // MSF

Le contenu OE2021: le gouvernement admet étendre le nouveau soutien social aux partenaires de gestion apparaît en premier dans Visão.