Présent à ‘Aviation Day’, une initiative organisée par l’Autorité nationale de l’aviation civile (ANAC), sous la présidence portugaise du Conseil de l’Union européenne, Pedro Nuno Santos a déclaré que, «au second semestre, une nouvelle taxe sera appliquée aux passagers », conformément à l’engagement« imparable »à avoir un secteur et un environnement de l’aviation plus verts.

En cause, la taxe carbone de deux euros facturée aux passagers des vols internationaux et des navires de croisière, proposée par PAN dans le cadre du budget de l’État pour 2021 (OE2021).

Selon le diplôme, publié dans Diário da República le 16 février, qui crée des taxes carbone sur les voyages aériens et maritimes, ce tarif commencera à être appliqué le 1er juillet, couvrant les «faits fiscaux survenus à cette date ou après».

D’ici fin septembre 2022, le Gouvernement présentera également à l’Assemblée de la République, une étude sur l’impact économique et environnemental de ces tarifs.

Selon Pedro Nuno Santos, cette redevance rapportera «des millions d’euros» au Fonds environnemental, contribuant ainsi à la transition énergétique et à une société «plus forte et plus durable».

Le PAN a proposé que ces revenus soient utilisés pour financer le chemin de fer «et pour réduire les émissions du secteur routier, c’est-à-dire pour améliorer et augmenter la disponibilité des transports publics et des modes de transport moins émetteurs de CO2e. [dióxido de carbono]».

La redevance est perçue sur «la délivrance de billets de transport aérien commercial pour les passagers au départ d’aéroports et d’aérodromes situés sur le territoire portugais et sur l’accostage des navires à passagers dans les terminaux portuaires situés sur le territoire continental du Portugal pour la fourniture, la réparation, l’embarquement ou le débarquement des passagers, respectivement» .

Cette taxe ne s’applique pas aux enfants de moins de deux ans, ni au transport public de passagers dans le cadre du transport maritime et fluvial ou du transport aérien des résidents des régions autonomes entre le continent et la région respective et dans la région respective.

À l’extérieur se trouvent «les navires rouliers à passagers et les atterrissages ou amarrages dus à des imprévus techniques, météorologiques ou similaires».

PE (MPE / ALYN / LT / DF / JE / JF / FM) // CSJ

Le contenu OE2021: Taxe carbone sur les avances passagers au 2ème semestre – Pedro Nuno Santos apparaît en premier à Visão.