Environ 300 personnes sont attendues, dimanche, à la cérémonie commémorative de l’ancien président de la République Jorge Sampaio, au Mosteiro dos Jerónimos, à Lisbonne, qui réunira les plus hautes personnalités de l’État, de la famille, des amis proches et des délégations étrangères.

Selon le programme des cérémonies funéraires de l’ancien chef de l’Etat, décédé vendredi à l’âge de 81 ans, l’occupation suivra les règles fixées par la Direction générale de la santé, qui a déterminé 75 % de la capacité totale, « comme prévu un total d’environ 300 personnes, séparées en trois « îles ».

Sur la première « île », il y aura 12 membres de la famille, les plus hautes entités étatiques et les députés. En face se trouveront des amis proches de Jorge Sampaio et d’autres entités et, à droite de la principale, les délégations étrangères présentes, ainsi que le corps diplomatique accrédité à Lisbonne.

L’aile à gauche de l’aile principale était destinée à l’Orchestre Symphonique Portugais et au Chœur du Théâtre National de São Carlos.

La cérémonie débute à 11h00 par l’hymne national, suivi du passage d’un extrait du discours d’investiture de Jorge Sampaio à la présidence de la République, au parlement, le 9 mars 1996.

S’ensuit la diffusion de l’intervention de Sampaio sur CNN au Timor-Leste, le 10 décembre 1996, qui a constitué une étape importante dans le processus d’autodétermination de ce pays.

La séance se poursuit par des messages de l’ancien Premier ministre du Timor-Leste Mari Alkatiri et de l’ancien président de la République José Ramos Horta, suivis d’un moment musical enregistré samedi à Timor par la chorale de l’école portugaise de Dili, interprétant « Ai Timor », par le Trovante.

Ensuite, les interventions des enfants de l’ancien chef de l’État, Vera et André Sampaio, et un poème de Jorge de Sena – « Uma pequenina light », dit par l’actrice Maria do Céu Guerra, sont prévus.

Entrecoupées de morceaux de musique classique, suivent les interventions du Premier ministre, António Costa, du président de l’Assemblée de la République, Ferro Rodrigues, et du président de la République, Marcelo Rebelo de Sousa.

La cérémonie se termine à 13h00 avec le départ de la procession et l’urne, recouverte du drapeau national, sera transportée par les cadets des Forces armées jusqu’à la voiture funéraire, qui se poursuivra, avec une escorte d’honneur, jusqu’à l’Alto de São João Cimetière, sur un itinéraire le long de l’Avenida da Índia, Avenida 24 de Julho, Ribeira das Naus, Praça do Comércio, lorsque cinq avions de chasse F-16 survolent le site, Avenida Infante D. Henrique, Avenida Mouzinho de Albuquerque, Praça Paiva Couceiro et Rua Morais Soares.

L’arrivée au cimetière est prévue à 13h30.

Jorge Sampaio, ancien secrétaire général du PS (1989/1992) et président de la République (1996/2006), est décédé vendredi, à l’âge de 81 ans, à l’hôpital de Santa Cruz, à Carnaxide, Oeiras, où il était hospitalisé depuis 27 août, suite à des difficultés respiratoires.

Le gouvernement a décrété trois jours de deuil national, entre aujourd’hui et lundi, et des cérémonies funéraires nationales.

Les funérailles, aux honneurs de l’État, ont lieu dimanche, précédées d’un hommage au Mosteiro dos Jerónimos, à Lisbonne.

SF //