« Il est dommage que de nombreux membres par correspondance n’aient pas reçu leur bulletin de vote et c’est quelque chose qui ne peut pas arriver, ce type de suppression de vote qui empêche les membres de voter. Nous laissons 15 ou 20 000 supporters du Sporting hors de cette élection, c’est dommage », a déploré le candidat.

Confiant dans une victoire, le candidat a souligné les mérites de sa campagne et critiqué Frederico Varandas, candidat de la liste A et actuel président des « lions ».

« Nous sommes pleins d’énergie, très heureux d’être ici et très fiers du type de campagne que nous avons fait. Quant au résultat, j’attends la victoire, évidemment. Personne ne se présente pour perdre. Je suis toujours confiant et une grande victoire a déjà été remportée, après avoir contacté les fans du Sporting, avec des débats, des interviews et de la transparence, qu’il y avait un candidat qui ne voulait pas, peut-être parce qu’il occupe aujourd’hui le fauteuil du pouvoir », a accusé le candidat de la liste C. .

Sur le rachat des Mandatory Convertible Securities (VMOC) détenus par la banque Millenium BCP, garantissant la majorité du capital social de SAD et annoncé par la direction actuelle le dernier jour de la campagne, Nuno Sousa a souligné les contradictions dans le chemin tracé par Frederico Varandas.

« Si c’est vrai, je suis très content, car c’était une de nos grandes questions pour ce mandat et Frederico Varandas a fini par nous donner des raisons de supposer que c’était une des promesses électorales », a conclu le candidat.

Les partenaires du Sporting choisissent aujourd’hui le président du Sporting, lors d’une élection à laquelle se présentent l’actuel leader, Frederico Varandas, à la recherche d’un second mandat, Nuno Sousa et Ricardo Oliveira.

Les élections, prévues pour la première date disponible, auront lieu au pavillon João Rocha, à Lisbonne, entre 09h00 et 20h00, une demi-heure avant le début du Sporting-Arouca, de la I Football League, déjà après les membres en dehors de la zone métropolitaine de Lisbonne ont eu la possibilité de voter par correspondance.

Les membres voteront pour une liste unique, qui comprend les trois instances dirigeantes du club, le Conseil d’administration de l’Assemblée générale (MAG), le Conseil d’administration (CD) et le Conseil de surveillance et de discipline (CFD) et leurs présidents respectifs.

Varandas a conservé une grande partie de l’équipe sur la liste A, mais les vice-présidents João Eduardo Palma et João Teives Henriques ont « monté » en tant que candidats pour MAG et CFD.

Ricardo Oliveira mène la liste B, et l’actuel président de la Fédération portugaise de padel amène Miguel Frasquilho, ancien président de TAP et AICEP, comme candidat à la CFD, avec l’avocat Luís Natário en compétition pour la direction de MAG.

Dans la liste C, Nuno Sousa est le candidat à la présidence du club et João Gaspar, ancien conseiller de João Rocha, pour MAG, avec Pedro Neto Domingos avançant au CFD.

Le Sporting compte environ 54 000 membres avec des quotas à jour pour pouvoir voter aux élections d’aujourd’hui, au cours desquelles le club champion de football national affrontera Arouca, à 20h30.

BYD (SIF/NFO) // FOP

Le contenu que Nuno Sousa regrette qu’il y ait des membres empêchés de voter aux élections du Sporting apparaît en premier dans Visão.