La liste des cinq finalistes est composée des titres « As Telephones », de Djaimilia Pereira de Almeida, « A Noite das Barricadas » de HG Cancela, « Felicidade » de João Tordo, « Cidade Infecta » de Teresa Veiga et « Contra Me », par Valter Hugo Mãe.

Ces titres ont été choisis parmi les 61 présentés au concours, par un jury coordonné par l’essayiste José Manuel de Vasconcelos, et composé de professeurs, chercheurs et écrivains António Pedro Pita, Carlos Mendes de Sousa, Manuel Frias Martins, Maria de Lurdes Sampaio et Rita Patricio.

Le Grand Prix du roman et du roman/2020, de l’Association des écrivains portugais, a le soutien de la Direction générale du livre, des archives et des bibliothèques, a une valeur monétaire de 15 000 euros et le lauréat « sera annoncé en temps voulu », selon à une déclaration de l’Association portugaise des écrivains (APE).

Parmi les candidats, l’écrivain HG Cancela a déjà remporté le Grand Prix du roman et du roman, avec « As People of Drama », ayant été finaliste dans d’autres éditions.

Teresa Veiga a remporté trois fois le Grand Prix de Conte Camilo Castelo Branco/APE, avec « História da Bela Fria », « Une aventure secrète du Marquis de Bradomín » et « Gente Melancolamente Louca », en plus du PEN Clube Português pour le récit prix, pour « Histoire du beau froid », entre autres distinctions.

Djaimilia Pereira de Almeida, également finaliste dans d’autres éditions de ce Grand Prix APE, a remporté, entre autres, la Fondation Inês de Castro, la Fondation Eça de Queiroz et le Prix Oceanos de littérature en portugais, avec le roman « Luanda, Lisboa, Paraíso « .

João Tordo est lauréat du Prix José Saramago, comme Valter Hugo Mãe, et finaliste du Prix littéraire européen.

Valter Hugo Mãe, quant à lui, a également reçu, entre autres, le prix Almeida Garrett et le Grand Premio Portugal Telecom de Literatura, qui a précédé le prix Oceanos.

Le Grand Prix APE du roman et du roman a été décerné pour la première fois en 1982, le roman « Balada da Praia dos Dogs » de José Cardoso Pires (1925-1998) ayant été distingué.

Agustina Bessa Luís, António Lobo Antunes, David Mourão Ferreira, Vergílio Ferreira, João de Melo, Paulo Castilho, Maria Gabriela Llansol, José Saramago, Helena Marques, Mário de Carvalho, Teolinda Gersão, Augusto Abelaira, Fernanda Botelho, Maria Velho da Costa, Lídia Jorge, Vasco Graça Moura font partie des lauréats du prix, ainsi que, dans des éditions plus récentes, des auteurs tels que Rui Cardoso Martins, Gonçalo M. Tavares, Ana Teresa Pereira, Alexandra Lucas Coelho, Ana Margarida de Carvalho et Paulo Varela Gomes .

L’année dernière, l’œuvre lauréate était « Tríptico da Salvação », de Mário Cláudio, et, l’année précédente, « Um Bailarino na Batalha », d’Hélia Correia.

NL // MAG