Le nouveau budget, avec le même montant que le premier, a été approuvé vendredi par l’Assemblée municipale de Grândola, dans le district de Setúbal, avec des votes en faveur des 12 élus de la CDU, contre les 11 du PS et le abstention des deux de la coalition PSD/CDS-PP, qui a rendu possible le document, a déclaré aujourd’hui le maire, le communiste António Figueira Mendes, à l’agence de presse Lusa.

Selon le maire, la deuxième version comprend « une clarification » des montants liés au soutien à accorder aux pompiers, aux conseils paroissiaux et aux institutions privées de solidarité sociale de la commune, qui, selon les bancs PS et la coalition PSD/CDS – PP à l’Assemblée municipale de Grândola, « n’étaient pas très clairs » dans la première version.

Les députés du banc PS ont de nouveau voté contre, mais ceux de la coalition PSD/CDS-PP « ont compris que la clarification était suffisante et se sont abstenus », a-t-il souligné.

En décembre dernier, la première version du budget avait été approuvée à la majorité dans la chambre, avec des votes en faveur des quatre élus de l’administration communiste et contre les trois conseillers socialistes.

Puis, toujours en décembre, il est rejeté par l’Assemblée municipale, le PS et la coalition PSD/CDS-PP votant contre et pour la CDU (12).

Après avoir pris la tête, l’administration CDU a présenté la deuxième version du budget, qui a de nouveau été approuvée à la majorité dans l’hémicycle, avec des votes en faveur des élus communistes et contre les socialistes, et, vendredi, par l’Assemblée municipale.

Selon la Câmara de Grândola, le budget approuvé pour cette année est supérieur de plus de trois millions à celui de 2021 et est « axé sur l’amélioration de la qualité de vie de la population, avec une attention particulière au contexte actuel » de la pandémie de covid.-19 .

Le budget donne la « priorité » aux domaines sociaux, tels que la santé, l’éducation et l’action sociale, le logement et les programmes destinés aux jeunes.

A travers le budget, l’exécutif veut « maintenir la dynamique dans le domaine de la culture et du patrimoine, continuer à améliorer les équipements éducatifs et sportifs, l’espace public, les rues, les routes, les chemins et les infrastructures de base ».

Le budget prévoit également la mise en place d’investissements municipaux « indispensables pour attirer des projets nouveaux et diversifiés » « générateurs de richesse et d’emplois », précise-t-il.

En ce sens, la municipalité met en évidence l’expansion de la Zone Industrielle Légère et le processus d’installation du Parc Logistique de Grândola.

Dans les chapitres sur la cohésion économique et la qualité de vie, dit-il, la culture, le sport, l’éducation, la jeunesse et le développement social « continueront d’être des domaines prioritaires ».

« Au-delà des réponses sociales, il est également important de trouver des réponses pour la construction de logements à coûts maîtrisés, la construction de lotissements communaux pour l’auto-construction et la disponibilité de logements abordables », précise-t-il.

Dans les domaines de la régénération urbaine et du renforcement des services publics, la municipalité souhaite poursuivre « les travaux structurants reportés de l’année précédente » et lancer « une large gamme de nouveaux projets ».

Parmi ces projets, la municipalité a mis en évidence le parc urbain municipal, le bâtiment de l’université senior, la route d’accès à la plage de Melides, la Rua Nova à Melides, l’espace de divertissement et de loisirs du canal Caveira, les quartiers d’Aldeia Mineira do Lousal , Avenida António Inácio da Cruz et Largo Zeca Afonso, Rua D. Nuno Alvares Pereira et le Centre Municipal de Protection Civile.

LL (HYN) // MAG

Le contenu du nouveau budget du conseil municipal de Grândola approuvé par l’assemblée municipale apparaît en premier dans Vision.