Tous deux sont arrivés à l’ancienne arène royale, où se déroulent les cérémonies funéraires, peu après 11h30, dans la période destinée aux grands particuliers, et sont repartis quelques minutes après midi, quand l’ouverture au public devrait commencer, encore un peu retardé.

Dans une déclaration ce matin dans son bureau, l’ancien président de la République António Ramalho Eanes a rappelé Jorge Sampaio comme l’une des « plus grandes figures de la vie politique contemporaine » au Portugal et comme un homme qui a fait preuve d’un « engagement courageux pour défendre les idéaux démocratiques ».

« Jorge Sampaio est, avant tout, en méritant la continuité et l’unité dans l’action civique et l’action politique, l’une des plus grandes figures de la vie politique portugaise contemporaine », a déclaré le général Ramalho Eanes, dans une déclaration dans son bureau à Lisbonne.

Vendredi, également dans un communiqué dans son bureau, Aníbal Cavaco Silva a déclaré que c’était une période de « profonde tristesse nationale » et a souligné que le peuple portugais « a toutes les raisons d’admirer et d’honorer » l’ancien chef de l’Etat Jorge Sampaio.

«Ce moment est un moment de profonde et profonde tristesse nationale. Je m’incline devant la mémoire du président Jorge Sampaio », a-t-il déclaré.

Devant Ramalho Eanes et Cavaco Silva, le président de la République, Marcelo Rebelo de Sousa, le président de l’Assemblée de la République, Ferro Rodrigues, et le Premier ministre, António Costa, ont reçu le cortège funèbre de l’ancien chef de l’État Jorge Sampaio, à Bethléem à 11h10.

Couverte du drapeau national, l’urne avec le corps de l’ancien président de la République est arrivée à Belém transportée dans un corbillard, d’où elle a été extraite par des cadets des Forces armées.

Après avoir reçu les honneurs militaires, l’urne est entrée dans l’ancienne arène au son de la marche funèbre, suivie de son épouse, Maria José Ritta, et des enfants de Jorge Sampaio, André et Vera, ainsi que d’entités officielles.

Un par un, Marcelo Rebelo de Sousa, Ferro Rodrigues et António Costa ont ajusté leurs couronnes respectives et ont présenté leurs condoléances à la famille de Jorge Sampaio, partant ensuite vers 11h25.

La veillée, dans l’ancienne arène royale à côté du palais de Belém, sera ouverte au public entre 12h00 et 23h00 aujourd’hui.

Dimanche, à 11h00, aura lieu une cérémonie en l’honneur de Jorge Sampaio au monastère des Hiéronymites, avant les funérailles pour le cimetière Alto de São João, à Lisbonne, où l’arrivée du corps de l’ancien président est prévue le 1 :30 h.

Jorge Sampaio, ancien secrétaire général du PS (1989/1992) et président de la République (1996/2006), est décédé vendredi, à l’âge de 81 ans, à l’hôpital de Santa Cruz, à Carnaxide, Oeiras, où il était hospitalisé depuis 27 août, suite à des difficultés respiratoires.

Le gouvernement a décrété trois jours de deuil national, entre samedi et lundi, pour le décès de l’ancien président de la République et secrétaire général du PS, et des funérailles nationales.

SMA (IEL) // ACL

Le contenu Óbito/Sampaio : Eanes et Cavaco étaient à la veille pendant environ une demi-heure apparaît en premier dans Visão.