«J'espère que nous pourrons accroître notre visibilité», a expliqué Lusa Kenneth Lei, présidente de la Macao Food and Beverage Merchants Association.

"Nous voulons attirer plus de touristes de Chine afin de revitaliser l'économie de Macao", a-t-il déclaré, ajoutant: "Je pense que ce sera d'une grande aide".

La délivrance de visas aux résidents du continent chinois pour se rendre dans la région administrative spéciale de Macao a repris le 23 septembre.

Les entrées dans la région ont été interdites fin janvier, lorsque la Chine a mis en quarantaine une grande partie de la province du Hubei, admettant la gravité de l'épidémie du nouveau coronavirus.

Le pays asiatique a cependant été le premier à vaincre la maladie et à revenir à la normale.

Dans la rue Wangfujing, l'une des plus fréquentées de la capitale chinoise, près de la place Tiananmen, des comptoirs d'information touristique de Macao ont été installés. Le long de la rue, plusieurs espaces thématiques ont également été construits, dont un dédié aux produits des pays lusophones.

À environ 500 mètres, sur la rue Wangfujing East, sur la place nord du centre de Macao, sous le trottoir portugais, une cuisine typique de Macao et des collations macanaises sont servies. Un des comptoirs est dédié aux vins portugais et un autre aux pasteis de nata.

Montrant des costumes en vianesa, l'Association portugaise de danse et de chant «Macau no Coração» présente un spectacle traditionnel du Minho.

«Il y a beaucoup de [personnes] qui nous rendent visite et qui ont eu à Macao et connaissent [la cuisine macanaise] et d'autres qui [ont entendu] par l'intermédiaire d'amis», a expliqué la chef macanaise Ana Manhão à Lusa.

«Ils aiment la crème, la bière, le thé au lait, ce que tout le monde connaît», dit-il.

Ana Manhão a admis qu'elle était «heureuse» de l'ouverture des frontières de Macao aux touristes du continent, mais aussi «prudente», mettant en garde contre la nécessité de mesures «d'hygiène et de protection» contre la maladie.

Au cours des huit premiers mois de l'année, 3 570 019 visiteurs sont venus à Macao, soit une baisse de plus de 87% par rapport à la même période l'an dernier.

"La bonne chose est que nous avons retrouvé notre calme à Macao", a-t-il déclaré. "Mais pour l'entreprise, c'était plus des pertes que des bénéfices", a-t-il souligné.

JPI // PJA

Le contenu que Macao tente de relancer le tourisme avec une semaine thématique à Pékin apparaît d'abord à Visão.