L’Université du Minho est en tête au premier semestre du nombre de demandes d’inventions nationales avec 13, suivie par Rui Manuel Dias Ferreira (11) et par l’Université de Porto (10), selon l’Institut national de la propriété industrielle (INPI) .

Selon le rapport statistique du premier semestre, parmi les cinq principaux déposants de brevets, il y a également une entreprise, la société japonaise Yazaki Corporation (neuf) et António Jorge de Oliveira Rodrigues (sept).

En ce qui concerne le classement des entreprises, outre Yazaki Corporation, se distinguent le portugais Fravizel – Equipamentos Metalomecânicos, avec sept commandes, et Hovione Farmaciencia, avec six.

Au cours de cette période, l’institut a reçu 407 demandes d’invention, soit moins 31,1% par rapport à la même période en 2020, où 591 avaient été vérifiées.

Par région, entre janvier et juin, 120 demandes (35,1%) provenaient de la région Nord, 115 (33,6%) de l’Aire Métropolitaine de Lisbonne et 79 (23,1%) du Centre.

A Madère, il y a eu deux demandes (0,6%), tandis qu’aux Açores il n’y a eu aucune demande de brevet.

Au premier semestre 2021, des demandes d’inventions nationales d’origine portugaise, 41,8% ont été soumises par des inventeurs indépendants (143), 29,8% par des personnes morales (102), 20,5% par des établissements d’enseignement supérieur (70 ) et seulement 7,9% par des instituts de recherche (27), selon le document.

L’INPI a délivré 166 brevets au premier semestre, soit 56,6 % de plus qu’à la même période de l’année précédente.

Par type de Droits de Propriété Industrielle (DPI), entre janvier et juin, les demandes de marques, logos et Autres Signes Distinctifs (OSDC) ont été celles qui ont connu la plus forte demande à l’institut, avec une hausse de 34,8% à 13 930, contre 10 330 au premier semestre de l’année précédente.

Au total, 10 179 marques nationales et OSDC ont été récompensées, soit une augmentation de 26 % par rapport aux six premiers mois de l’année précédente.

A son tour, la route nationale du design a baissé, sur la période considérée, en nombre de demandes, de 4,4%, « présentant un volume total de 642 objets pour 152 demandes ».

Il y a également eu 114 concessions nationales de design pour 516 objets accordés, soit une baisse de 70,8%.

Créé en 1976, l’INPI se consacre à l’enregistrement et à la protection des droits de propriété industrielle, des marques, des brevets et des dessins au Portugal, en promouvant la protection respective à l’étranger, selon les informations disponibles sur sa page « en ligne ».

PE // JNM

Le contenu Universidade do Minho mène des demandes de brevet jusqu’en juin apparaît en premier dans Visão.