La Table nationale BE, qui a quitté la dernière grande réunion qui a eu lieu le week-end dernier à Matosinhos, a élu aujourd’hui la nouvelle Commission politique, qui représente le nouvel équilibre des forces de la plus haute instance entre les conventions, la liste de Catarina Martins restant avec 11 les 16 sièges de la Commission politique (qui, dans sa dernière composition, comptait au total 18 membres).

Par motion A, Catarina Martins, Fabian Figueiredo, Isabel Pires, Joana Mortágua, Jorge Costa, José Soeiro, Marco Mendonça, Mariana Mortágua, Marisa Matias et Pedro Filipe Soares restent dans cet orgue, étant la nouveauté de la liste majoritaire Leonor Rosas.

Parmi les sorties de la Commission politique figurent les noms du fondateur de BE Luís Fazenda, du député européen José Gusmão, des députés Luís Monteiro et Maria Manuel Rola et de l’ancienne députée Sandra Cunha.

La motion E a élu l’historique Mário Tomé, en plus d’Ana Sofia Ligeiro et Bruno Candeias, trois nouveautés dans cet orgue.

Miguel Oliveira a présenté la motion N et Luísa Santos est restée en mouvement C.

Selon les informations fournies par le parti, cet organe a été élu avec 89% des voix des membres du Bureau national présents aujourd’hui.

Selon les statuts, la Commission politique BE est «l’organe qui assure la direction au jour le jour» du parti, «à savoir la liaison avec ses groupes parlementaires nationaux et européens et l’application des délibérations du Bureau national sur la orientation politique »des élus.

La Commission politique élit un «Secrétariat national pour les tâches de coordination exécutive».

Lors de l’élection qui a eu lieu le week-end dernier, la liste des administrateurs a remporté 54 des 80 sièges de la Table nationale BE, soit une perte de 16 sièges par rapport à 2018, tandis que la motion E a élu 17 sièges, Catarina Martins étant reconduite en tant que coordinatrice. de la fête.

La direction de Catarina Martins a présenté une liste de continuité et sans changements majeurs et a élu 54 sièges pour la Table nationale, avec 224 voix.

Ainsi, Catarina Martins a été reconduite en tant que coordinatrice nationale de BE, puisqu’elle est en tête de la liste la plus votée à la Table nationale, la plus haute instance parmi les conventions.

La motion E, promue par les critiques du mouvement Convergence – déjà constituée après la dernière grande réunion -, a obtenu 68 voix, atteignant 17 mandats dans cet organe maximum entre les conventions.

Les autres sièges de la Table nationale étaient répartis comme suit: motion C avec quatre sièges et N avec cinq.

JF // ACL

Le contenu Luís Fazenda et José Gusmão quittent la Commission politique BE, Mário Tomé entre en premier à Visão.