Dans un communiqué de presse, l’Université de Coimbra explique que « ce sera une œuvre chorale-symphonique de grande ampleur, avec l’objectif d’enrichir la musique portugaise contemporaine et de rendre hommage à l’homme politique et écrivain qui est devenu connu comme le » père du SNS ‘ ».

La composition, inspirée du livre « The Blue Bird — Christmas Tales and Poems », d’António Arnaut, « devrait monter sur scène en 2022 » et sera publiée par University Press, selon la même note.

Paulo Bernardino, organiste en chef de la chapelle São Miguel de l’Université de Coimbra, est originaire de la municipalité de Penela, comme Arnaut, et propose de «transformer la poésie et la fiction en musique» de cet ouvrage, publié en 1998.

« [António Arnaut] il s’était toujours déclaré agnostique, mais j’y ai trouvé, si rare de nos jours, le véritable esprit chrétien de Noël. Ni lumières ni décorations, ni grandes fêtes ni banquets : là, l’homme souffre pour tous les oubliés de l’humanité. Certains célèbrent ‘Noël’, il célèbre l’amour », explique Paulo Bernardino, cité dans la note.

Le chef d’orchestre et compositeur considère que « le temps est venu de « donner des ailes » » à « l’oiseau bleu », transposant « ces textes admirables au format choral symphonique, en hommage non seulement à tous les artistes qui ont tant souffert de cette pandémie, mais aussi à la bravoure » du NHS.

« L’intention est de créer une œuvre musicale de grandes dimensions, soit en durée (environ 60 minutes) soit en dimension (orchestre, choeur, solistes), sur des textes de Noël écrits du point de vue d’un agnostique chrétien portugais, par un compositeur également portugais. et compatriote de l’écrivain », explique le pianiste Paulo Bernardino, également professeur et chercheur.

Dans le même temps, l’œuvre « cherche à contribuer à une plus grande richesse du patrimoine immatériel portugais, qu’il soit poétique ou musical, et on espère qu’elle intégrera autant d’orchestres et de chœurs portugais que possible, afin de porter les hommages implicites à toutes les scènes » du pays, ajoute l’organiste.

Ce projet est financé dans le cadre du programme « Guaranter Cultura » et soutenu par l’Université de Coimbra et les municipalités de Coimbra et Penela.

L’édition ultérieure de cette Cantate de Noël par les Presses universitaires de Coimbra rejoint le projet de publication de l’œuvre d’António Arnaut, que cette entité imprime depuis 2017.

« C’est avec grand plaisir que la Presse se joint à ce projet de Paulo Bernardino en l’honneur d’António Arnaut, ‘Docteur Honoris Causa’ de l’Université de Coimbra », déclare le directeur de l’Université de Coimbra Press, Alexandre Dias Pereira.

Le vice-président de la Chambre Penela, Rui Seoane, demande « quelle meilleure façon peut-il y avoir d’honorer le travail d’un auteur que la création d’un autre ? ».

De son côté, la conseillère à la Culture de la ville de Coimbra, Carina Gomes, souligne que le projet « singularise et exalte un citoyen illustre et un homme unique ».

António Arnaut est né à Cumeeira, Penela, district de Coimbra, le 28 janvier 1936. Il est décédé le 21 mai 2018 à Coimbra.

Fondateur du SNS et co-fondateur du PS, parti dont il était président d’honneur, Arnaut a été ministre des Affaires sociales du IIe Gouvernement constitutionnel, Grand Maître de la Grande Oriente Lusitano et a reçu le grade de Grand Officier de l’Ordre. de la Liberté et la Grand-Croix de l’Ordre de la Liberté.

Poète et écrivain, António Arnaut s’est engagé dès son plus jeune âge dans l’opposition à l’Estado Novo et a participé à la commission du district de Coimbra pour la candidature présidentielle d’Humberto Delgado.

SR (SSS) // SSS

Le contenu créé par Organista Paulo Bernardino Cantate de Noël en l’honneur d’António Arnaut apparaît pour la première fois dans Visão.