1-1-e1669908198824-png
7957043_wm-9373675-1516565-jpg

L’IGAI ouvre une enquête sur l’action policière qui a entraîné une blessure par balle à Castelo Branco

« L’Inspection générale de l’administration interne a ouvert une enquête pour établir les faits liés à l’incident policier vérifié aux premières heures du 4 septembre, à Castelo Branco, qui a fait une personne blessée par arme à feu », indique une note de l’IGAI envoyée .à l’agence Lusa.

Selon le commandement du district de Castelo Branco, un agent du PSP a tiré aujourd’hui sur un homme qui refusait de lâcher une arme à feu qu’il tenait et qui aurait pointé en direction des agents, après une poursuite policière.

Dans un communiqué, le commandement du district de Castelo Branco explique que l’incident s’est produit ce matin, à 4h00 du matin, après une situation de désordre près d’un établissement de boîte de nuit, qui a impliqué plusieurs citoyens et après « des coups de feu ont été tirés avec un pistolet à incendie ». .

Le texte ajoute qu’après avoir obtenu des informations selon lesquelles les deux tirs « avaient été effectués » par l’occupant du véhicule en fuite, une poursuite s’est engagée avec une voiture de patrouille bien caractérisée.

« Le conducteur du véhicule suspect n’a jamais obéi aux ordres d’immobilisation donnés par les policiers qui suivaient dans la voiture de patrouille, continuant de fuir à grande vitesse » et « se contenté d’arrêter le véhicule qui roulait à côté du quartier où il vécu, venant percuter un véhicule stationné là ».

Selon la PSP, le conducteur du véhicule suspect « est sorti du véhicule muni d’une arme à feu longue, ne suivant pas les ordres répétés des policiers de lâcher l’arme, la pointant sans équivoque en direction des policiers, tout en menaçant de les tuer ».

« Au vu de la menace d’exécution, avec capacité létale, l’un des policiers a procédé à un usage efficace d’une arme à feu contre l’agresseur, tirant un coup de feu dans sa direction, afin de mettre fin à la menace actuelle et illicite, frappant le agresseur dans la zone du tronc », indique la note.

Les autorités expliquent également qu’en raison de l’agitation causée par la situation, « la famille et les amis du suspect se sont rapidement approchés des lieux, ce qui a rendu difficile pour la police de procéder à l’arrestation de l’agresseur, certains d’entre eux agressant les policiers avec des objets contondants ». ”.

La police souligne avoir immédiatement appelé une assistance médicale sur les lieux, « mais la famille et les amis du suspect, contre tous les ordres donnés, ont réussi à soustraire l’agresseur par balle à la garde à vue, le transportant à l’hôpital de la ville avant l’arrivée des secours. arrivé sur les lieux.

Cependant, l’arme utilisée a été saisie, ainsi que trois douilles du même calibre et l’agresseur présumé est détenu et en garde à vue à l’hôpital Amato Lusitano de Castelo Branco, sous soins médicaux et dans un état stable.

CCC // JPS

Articles récents