L’élection de la nouvelle direction de Volt Europa, Francesca Romana D’Antuono et Renier van Lanscho pour les coprésidents européens, a eu lieu lors de l’assemblée générale, samedi et aujourd’hui, au Centre des congrès de Lisbonne, et a réuni environ 500 membres et, par des moyens numériques, environ 18 000 autres, a ajouté l’organisation dans un communiqué.

Outre les coprésidents, Anouk Ooms, Lucia Nass, Ines Consonni, Thor Larholm, Charles Evain, Lucas Cornexl ont été élus et le trésorier sera Johannes Heinrich, selon le communiqué.

La réunion a également abordé les « Défis de l’Europe », dans un débat avec la participation de l’ancienne eurodéputée et candidate à la présidence de la République en 2020, Ana Gomes, et des eurodéputés Damian Boeselager (Volt) et Francisco Guerreiro, qui ont obtenu en 2020 hors du Peuple-Animaux-Nature (PAN).

Volt Portugal a également annoncé la future affiliation de Francisco Guerreiro citant les déclarations de l’eurodéputé dans le communiqué : « Mon approche de la Volt est naturelle car il s’agit d’un mouvement écologique et européiste qui combat le populisme et les idéologies les plus extrêmes de l’Union européenne.

« Quel que soit mon avenir politique et professionnel, au premier jour après la fin de mon mandat, je rejoindrai officiellement Volt Portugal, en veillant à ce que jusque-là je respecterai le programme pour lequel j’ai été élu, en respectant les priorités politiques que je me suis fixées. . Priorité à celles-ci qui convergent en bonne partie avec la vision de la Volt », lit-on.

Volt Europe est un parti fédéraliste et paneuropéen qui a émergé internationalement en tant que mouvement en mars 2017, en réaction au « Brexit », initié par un collectif d’étudiants aux États-Unis.

Andrea Venzon est la fondatrice de ce mouvement, qui est déjà parti politique dans plusieurs pays européens, à savoir au Portugal, en Allemagne, en Bulgarie, en Belgique, en Espagne, aux Pays-Bas, en Italie, en Autriche, au Luxembourg, au Danemark, en France, au Royaume-Uni ou encore en Suède.

Le mouvement, né au Portugal le 28 décembre 2017 et officialisé en tant que parti politique par la Cour constitutionnelle en juin 2020, compte un député européen au Parlement européen, Damian Boeselager, élu par Volt Allemagne aux élections de mai 2019.

JFO (ARYL) //

Le contenu MEP Francisco Guerreiro (ex-PAN) rejoindra la Volt apparaît en premier dans Visão.