Dans un communiqué, Metropolitano de Lisboa (ML) a expliqué qu’il avait commencé des interventions dans la zone de l’Avenida 24 de Julho dans le cadre du plan d’expansion du métro pour le lot 2, qui comprend le projet et la construction de la construction brute entre la gare de Santos. et l’achèvement de la station Cais do Sodré, en plus des finitions et des systèmes pour le prolongement des lignes Jaune et Verte (Rato/Cais Sodré) jusqu’à la ligne Circulaire, qui comptera deux nouvelles stations : Estrela et Santos.

« La mise en œuvre de ces interventions impliquera l’introduction de certaines restrictions de circulation à proximité de l’Avenida 24 de Julho et de l’Avenida D. Carlos I au cours des 23 prochains mois. Les changements de circulation sur ces routes se feront par étapes », précise l’entreprise.

À partir du jeudi 13 juillet et pendant neuf mois (jusqu’en avril 2023), des déviations auront lieu sur l’Avenida 24 de Julho, sur le tronçon entre l’Avenida D. Carlos I et la Rua Boqueirão do Duro.

Les véhicules circulant sur l’Avenida 24 de Julho en direction de Cais do Sodré seront détournés vers l’Avenida D. Carlos I, Rua D. Luís I et Boqueirão do Duro, reprenant la circulation sur l’Avenida 24 de Julho, dans la même direction (Cais do Sodré).

Les véhicules circulant sur l’Avenida 24 de Julho en direction d’Alcântara seront détournés vers la Rua do Instituto Industrial, la Rua da Boavista et l’Avenida D. Carlos I, reprenant la circulation sur l’Avenida 24 de Julho.

Selon le Metropolitano de Lisboa, pour que ces détours de circulation soient viables, il est nécessaire de conditionner les places de stationnement dans les rues susmentionnées, avec la création de zones de stationnement exclusives pour les résidents.

Les détours de circulation décrits « n’auront pas d’impact sur la circulation des tramways Carris », a souligné le Metropolitano de Lisboa.

En ce qui concerne la circulation sur la piste cyclable existante sur l’Avenida 24 de Julho, des itinéraires alternatifs seront maintenus, dûment balisés, qui contourneront les zones touchées par les travaux de métro.

Dans la note, le Metropolitano recommande que, « dans la mesure du possible », la circulation dans la zone d’influence des travaux soit évitée, et que « des itinéraires alternatifs qui ne soient pas affectés par les contraintes normales des travaux susmentionnés » soient utilisés. .

Comme itinéraires alternatifs, l’entreprise propose l’axe Alcântara / Santa Apolónia (et vice versa): Avenida de Ceuta – Avenida Calouste Gulbenkian – Avenida de Berna – Avenida João XXI – Avenida Afonso Costa – Rotunda das Olaias – Avenida Marechal Francisco da Costa Gomes — Place Paiva Couceiro — Avenue Mouzinho de Albuquerque.

L’Axe Infante Santo / Santa Apolónia est également suggéré (et vice versa): Avenida Infante Santo – Rua da Estrela – Rua de São Jorge – Avenida Álvares Cabral – Largo do Rato – Rua Alexandre Herculano – Rua do Conde Redondo – Rua Joaquim Bonifácio – Rua Jacinta Marto – Largo de Santa Bárbara – Rua Febo Moniz – Avenida Almirante Reis – Praça do Chile – Rua Morais Soares – Praça Paiva Couceiro – Avenida Mouzinho de Albuquerque.

L’Axe Infante Santo / Cais Sodré (et vice versa) comprend Avenida Infante Santo – Estrela – Calçada da Estrela – Rua Poiais de São Bento – Calçada do Combro – Largo Luís de Camões – Rua do Alecrim – Cais do Sodré.

Prévue pour ouvrir en 2024, la ligne circulaire, qui reliera la gare de Rato à Cais do Sodré, dans une extension de deux kilomètres supplémentaires de réseau, créera un nouvel anneau circulaire au centre de Lisbonne, et des interfaces qui combinent et intègrent divers modes de transport.

Selon le Metropolitano de Lisboa, un impact de la demande, la première année de cette ligne Circulaire, est estimé, « de neuf millions de nouveaux passagers sur la ligne Circulaire et de 5,3 % sur l’ensemble du réseau », avec ce nouvel anneau attendu dans le centre-ville « supprimera 2,6 millions de véhicules de transport individuels de la surface par an ».

L’extension de la ligne circulaire a un investissement total prévu de 240,2 millions d’euros, cofinancé par 137,2 millions d’euros par le Fonds environnemental et par 103 millions d’euros par le Fonds de cohésion, à travers POSEUR – Programme opérationnel pour la durabilité et l’efficacité dans l’utilisation des ressources .

« Conscients que les interventions se dérouleront dans une zone à forte densité de trafic, nous regrettons, désormais, les désagréments que ces restrictions et déviations de trafic peuvent engendrer dans les routines quotidiennes de la population en général », peut-on lire dans la note du Metropolitano. .

RCR // MCL