Les liaisons fluviales Transtejo/Soflusa entre Margem Sul et Lisbonne sont à nouveau restreintes, en début de matinée et en fin de journée, le deuxième jour de grève des travailleurs, et il n’est pas possible de garantir un service régulier .

Sur son site Internet, Transtejo/Soflusa (TTSL) a mis en garde contre les contraintes causées par la grève des travailleurs, qui était prévue en séance plénière le 25 mai, alléguant que l’entreprise maintenait sa position de ne pas négocier d’augmentations de salaires.

Les travailleurs des deux entreprises (avec une administration commune), qui assurent les liaisons fluviales entre la soi-disant Margem Sul (Tejo) et Lisbonne, étaient le 20 mai en grève de trois et deux heures par équipe, revenant à la grève mercredi c’est aujourd’hui.

Selon les informations fournies par la compagnie, et comme il s’agit d’une grève partielle en équipes, des liaisons de Barreiro à Terreiro do Paço sont prévues entre 11h25 (premier bateau) et 17h35 (dernier bateau) et, en période nocturne, à partir de 22h00.

Dans le sens inverse, la liaison entre Terreiro do Paço et Barreiro est prévue entre 11h55 et 18h00 puis à partir de 22h30.

Entre Cacilhas et Cais do Sodré, la société de transport assure des liaisons entre 9h20 et 16h45 puis à partir de 20h14, tandis que dans le sens inverse, des bateaux sont prévus entre 9h32 et 16h45 et à partir de 20h10.

Entre Montijo et Cais do Sodré, il y a des lignes entre 09h30 et 16h30 et plus tard entre 20h30 et 22h30, tandis que dans le sens inverse, Cais do Sodré — Montijo sont des lignes régulières entre 10h00 et 16h00 : 30 et la nuit entre 20h10 et 23h15.

Sur les liaisons entre Seixal et Cais do Sodré, les horaires disponibles sont également en deux périodes : entre 9h15 et 16h45 puis entre 20h30 et 22h30, et en sens inverse entre 9h40 et 4h. :45 et entre 20h15 et 23h15.

Pour les liaisons Trafaria-Porto Brandão-Belém, les bateaux sont prévus entre 9h40 et 16h00 et entre 20h30 et 21h30, et en sens inverse entre 10h00 et 16h30 et entre 21h00 et 22h00.

Selon TTSL, le tribunal arbitral du Conseil économique et social (CES) a décrété des services minimums uniquement pour les liaisons fluviales de Barreiro et Cacilhas, aux heures suivantes : de Barreiro à Terreiro do Paço à 05h05, de Terreiro do Paço à Barreiro à 05h30, de Cacilhas à Cais do Sodré à 05h20 et de Cais do Sodré à Cacilhas à 05h35.

Mercredi, et durant l’équipe du matin, TTSL a enregistré une adhésion de 65% à la grève, selon les informations de l’entreprise, tandis que le syndicat révélait à Lusa que l’adhésion « était attendue ».

Selon l’entreprise, il y avait une participation de 60% dans Transtejo et 72% dans Soflusa, et les lignes de service minimales décrétées par le tribunal d’arbitrage du CES pour les liaisons fluviales de Barreiro et Cacilhas ont été respectées.

Selon Paulo Lopes, syndicaliste à la FECTRANS – Fédération des syndicats des transports et communications (affecte la CGTP), la grève, qui comporte deux périodes distinctes, le matin et la fin de journée, « s’est déroulée normalement dans les délais impartis ».

« Les bateaux sont sortis des services minimaux stipulés et l’adhésion à la grève était attendue », a-t-il déclaré.

Transtejo assure les liaisons fluviales entre Seixal, Montijo, Cacilhas et Trafaria/Porto Brandão, dans le quartier de Setúbal, et Lisbonne, tandis que Soflusa est chargée de relier Barreiro à la capitale.

RCR // MCL