1-1-e1669908198824-png
les-techniciens-superieurs-en-diagnostic-et-therapeutique-annoncent-des-manifestations

Les techniciens supérieurs en diagnostic et thérapeutique annoncent des manifestations et des grèves ce mois-ci

Le Syndicat des Techniciens Supérieurs de Diagnostic et de Thérapeutique (STSS) a annoncé aujourd’hui la tenue de concentrations et d’une grève des heures supplémentaires, pour protester contre « l’absence de réponse » du Gouvernement aux revendications de ces professionnels.

Selon le syndicat, « des concentration à la porte des hôpitaux la semaine prochaine, l’adhésion à la grève de la Fonction publique, prévue le 18 novembre, et une grève des heures supplémentaires qui devrait avoir lieu fin novembre », sont déjà prévues.

« Il y a des décisions qui doivent être prises afin d’éviter les conflits et les conflits de travail que (le syndicat) ne peut empêcher, à la défense des professionnels qu’il représente. Malheureusement, et contrairement à ce que nous pensions, nous n’avons reçu aucune réponse du gouvernement avant le 31 octobre, nous n’avons donc pas d’autre alternative que d’aller de l’avant avec une série d’actions de combat », déclare le STSS dans un communiqué,

Le syndicat a déclaré que les professionnels « protesteront contre le silence du gouvernement, l’échec de la reprise du processus de négociation de révision de carrière et l’échec de la signature d’un protocole de négociation comprenant des questions fondamentales ».

Les professionnels demandent la «régularisation urgente» de la carrière des techniciens supérieurs en diagnostic, la reconnaissance de l’application du système d’évaluation des performances avec l’attribution de 1,5 point par an, quelle que soit la relation contractuelle.

Ils réclament également la comptabilisation de toute la durée de service et de contrat préalable au processus de transition vers la carrière spéciale des techniciens supérieurs diagnostiques et thérapeutiques aux fins de progression et de changement de poste de rémunération, quelle que soit la relation contractuelle.

Pour la structure syndicale, il est essentiel que le Gouvernement engage « une politique de rémunération de parité et d’équité entre tous les Techniciens Supérieurs qui entrent dans une carrière d’emploi public, quels que soient le lien et le Ministère auxquels ils appartiennent ».

La STSS a ajouté qu’elle avait déjà sollicité en urgence, début septembre, une audience avec le nouveau ministre de la Santé, Manuel Pizarro, pour présenter à nouveau la proposition d’accord de principes, déjà remise à la précédente équipe ministérielle, afin de entamer des négociations, en vue de régulariser les carrières de ces professionnels.

Pour le syndicat, le travail du ministère de la Santé a causé « de graves dommages » aux travailleurs de plusieurs établissements.

HN // JMR

Articles récents