Le Syndicat des Carrières Enquêtes et Inspection du SEF a une réunion prévue à 10h00 et le Syndicat des Inspecteurs-Enquêteurs de l’Inspection et des Frontières à 11h00, le seul point à l’ordre du jour étant « le statut des inspecteurs de carrière enquêteurs et de l’inspection, dans de la restructuration de la SEF ».

Ce sera la première rencontre que les inspecteurs du Service des étrangers et des frontières (SEF) auront avec Eduardo Cabrita après que la résolution du Conseil des ministres qui définit les orientations politiques pour la restructuration de ce service a été approuvée dans le Diário da República.

Les syndicats de ce service de sécurité et certains partis politiques, à savoir le CDS-PP et le PSD, ont critiqué cette restructuration, considérant qu’il s’agit d’une extinction du SEF, et ont fait valoir que cette réforme devrait passer par l’Assemblée de la République. .

Le syndicat des inspecteurs enquêteurs, surveillance et frontières a programmé un cycle de grèves pour ce mois de juin, mais le gouvernement a décrété une réquisition civile, que le tribunal a jugée illégale après une injonction présentée par cette structure.

Ce syndicat maintient la grève non convoquée, faisant preuve d’une « ouverture au dialogue » avec le gouvernement.

Le SEF Investigation and Inspection Career Union a présenté cette semaine une injonction de suspendre la résolution du Conseil des ministres et de « mettre fin à l’extinction du SEF par le gouvernement ».

La résolution du Conseil des ministres qui définit les orientations politiques pour la création du Service des étrangers et de l’asile a été publiée dans le Diário da República le 14 avril et pose « les pierres angulaires d’une séparation organique très claire entre les fonctions de police et les fonctions d’autorisation administrative et documentation des immigrés ».

La résolution détermine quels pouvoirs de nature policière de la SEF seront transférés à la Garde nationale républicaine, à la Police de sécurité publique et à la Police judiciaire, ainsi que les pouvoirs qui seront transférés à l’Institut des greffes et des notaires, laissant le nouveau Service des étrangers. et Asile avec « attributions de nature technico-administrative ».

Selon le ministre, le diplôme organique qui créera le nouveau Service des étrangers et de l’asile sera approuvé d’ici la fin du premier semestre de cette année et les processus de transfert des inspecteurs actuels vers d’autres entités auront lieu d’ici la fin de l’année. avec la sauvegarde de la carrière, des droits et du respect du service qu’ils ont rendu au Portugal et aux Portugais.

La semaine dernière, le parlement a approuvé une résolution du CDS-PP qui recommande au gouvernement de soumettre au parlement la restructuration du SEF, le PS et la députée Joacine Katar Moreira votant contre.

Pendant ce temps, Eduardo Cabrita a déclaré que la structure organique du nouveau Service des étrangers et de l’asile relève de la « compétence du gouvernement », seuls les ajustements apportés au champ d’application de la loi sur la sécurité intérieure étant envoyés au parlement.

CMP // JMR