Intitulée « Le retour des supercars », cette exposition est en préparation depuis plus d’un an et rassemble « dix modèles uniques », qui promettent de faire rêver « tout amateur de voitures ».

« Le thème des supercars représente l’un des côtés les plus forts de la passion automobile. Cela émeut les gens et fait battre les cœurs plus vite », a souligné le président du Musée Caramulo, Salvador Patrício Gouveia.

Dans ce contexte, a-t-il ajouté, après le succès de l’exposition « Supercars » en 2019, le musée a souhaité revenir sur le thème, mais « avec un line-up vraiment spécial, exclusif, qui montrerait des voitures totalement différentes des premières ». exposition ».

« Nous avons dû déplacer des montagnes pour réunir ces joyaux d’ingénierie et de design sous un même toit, mais nous avons réussi à remplir cette mission, réunissant dans cette exposition certains des modèles les plus emblématiques des principales marques de luxe et de compétition », a-t-il souligné.

Selon le Museu do Caramulo, cette exposition temporaire – qui sera la plus importante cette année – « montre aux visiteurs une évolution du segment des supercars, avec un casting extrêmement difficile à réunir dans une même exposition ».

La « tête d’affiche » est « une Ferrari Monza SP2 très rare, faisant partie du nouveau segment ‘Icona’ lancé par la marque et uniquement disponible pour une clientèle sélectionnée », a avancé le musée, ajoutant que cette supercar a « une esthétique moderne qui entend réinterpréter un classique du design » et s’inspire « des barquettes des années 1950 qui ont remporté la victoire dans le sport automobile international ».

« Le résultat est cette magnifique voiture, qui semble sculptée par le vent, capable de délivrer 810 ch et dont la présence à cette exposition sera l’une des rares occasions pour le public de voir le modèle en direct et en couleur », a-t-il souligné.

Au Museu do Caramulo se trouveront « des modèles aussi emblématiques des années 90 que la Lamborghini Diablo VT ou la Jaguar XJ220, dont l’emblématique Porsche Carrera GT et l’ultime représentante de cette dernière génération de supercars, la Porsche 918 Spyder ».

Les visiteurs peuvent également voir la Mercedes-AMG GT Black Series, le V12 Speedster, la McLaren 675 avec l’acronyme LT (long tail) et, « évoquant la vitesse, la performance et les lignes modernes », la Maserati MC20 récemment lancée, « équipée d’un V6 moteur biturbo, qui a reçu le nom de Nettuno, avec une technologie dérivée directement de la Formule 1 ».

Regardant vers l’avenir, « mais toujours avec l’inspiration du passé », l’exposition comprend également une Ford GT40 MkII Continuation, « qui apporte l’esprit de Carrol Shelby et le projet ambitieux mené par Ford, et un excellent représentant de la compétence technique l’ingénierie d’autrefois ».

L’exposition « O Regresso dos Supercars » sera présentée au Musée Caramulo jusqu’au 18 septembre.

Étant donné que les supercars « captent de plus en plus l’intérêt et l’imagination des aficionados, en raison de leur rareté et de leur » pedigree « incomparable », le Museu do Caramulo s’attend à un succès identique à celui de l’exposition de 2019, qui « a battu tous les records d’affluence » dans son près de 70 ans d’existence.

AMF // SSS