Les gymnases, cinémas et théâtres devraient rouvrir leurs portes lundi 1er juin alors que le Portugal approche de sa 3e étape de déconfinement.

Tous respecteront des mesures strictes d'hygiène et d'éloignement physique.

Dans le cas des gymnases, les mesures consisteront à réduire de 50% l'utilisation des machines, à ne permettre aux gens qu'une heure par jour de s'entraîner, à diviser les espaces pour garantir 4 m² par personne et à garder les douches «hors limites».

En d'autres termes, toute l'expérience de gym dont les gens sont venus profiter a dû changer radicalement et le restera jusqu'à nouvel ordre.

Il reste à voir comment cela affectera les milliers d'entreprises dans le pays.

José Carlos Reis de l'AGAP, l'association portugaise des gymnases, affirme que c'est l'un des secteurs les plus pénalisés.

«Environ 60 à 70% sont des petites entreprises, même des micro-entreprises, qui ne disposent d'aucune sorte de soutien pour les aider à traverser une situation comme celle-ci: deux mois d'inactivité. C'est très difficile, et c'est un secteur sur lequel tant de gens comptent. Il y a 17 000 emplois directs, 15 à 20 000 autres emplois indirects dans lesquels la majorité des gens sont des «fournisseurs de services» qui travaillent sur des reçus verts. Sans «activité», ils n’ont eu aucun revenu – et le soutien (gouvernemental) est très rare », explique-t-il.

Pour les cinémas – au-delà des exigences habituelles de désinfection des mains – il doit y avoir une distance entre les spectateurs (à moins qu’ils viennent du même foyer), le port du masque étant obligatoire.

Les théâtres pourront fonctionner de manière similaire – s'ils décident de rouvrir du tout (juin / juillet et août étant traditionnellement des mois bas pour les théâtres au Portugal).

Les aéroports devraient également devenir beaucoup plus occupés à partir du 1er juin, de plus en plus de compagnies aériennes reprenant des horaires.

Mais la troisième phase du «retour aux affaires» n'a toujours pas de réponse pour les bars et les discothèques, tandis que les événements / concerts / festivals en plein air ont tous été invités à ne s'attendre à aucune joie avant la fin de septembre.

Des mises à jour sur cette nouvelle «phase» sont attendues à l'approche du week-end.

natasha.donn@algarveresident.com