Ces résultats reflètent «essentiellement, la reconnaissance des intérêts sur les prêts obtenus pour financer la mesure de résolution appliquée à BES et les mesures de résolution appliquées à Banif (116,6 millions d'euros, dont 102,6 millions d'euros payés ou à payer à l'Etat) et le paiement de commissions à l'Etat, pour un montant total de 2,7 millions d'euros », mentionne-t-il dans un communiqué.

Ainsi, «sur le résultat net négatif de 119,4 millions d'euros, environ 105,3 millions d'euros correspondent aux montants livrés ou à remettre à l'État», lit-on dans le rapport de l'institution, qui comprend les banques et les sociétés financières, et ce qui a été mis en évidence par des injections de liquidités chez Novo Banco.

L'entité a indiqué qu'au 31 décembre 2019 «les ressources propres du Fonds avaient un solde négatif de 7 020,6 millions d'euros, ce qui représente une augmentation du solde négatif de 906,6 millions d'euros par rapport au niveau des ressources propres observé l'année dernière ".

Cette augmentation est due, selon le document, à l'effet des «contributions reçues par le Fonds de résolution, provenant, directement ou indirectement, du secteur bancaire, dont la valeur globale s'élève à 253,8 millions d'euros», combinées à «la effets financiers résultant encore de l'application de mesures de résolution, dont la valeur globale nette s'élève à -1 040,9 millions d'euros "et avec" les charges liées au financement du Fonds de résolution, dont la valeur globale s'élève à 119,4 millions d'euros et se reflète dans le résultat net de l'exercice ».

Lors de la dernière injection de capital, se référant à 2019, Novo Banco a demandé au Fonds de résolution une injection de capital de 1037 millions d'euros, mais le Fonds a transféré 1035 millions d'euros. Selon le journal Expresso, le montant de deux millions d'euros non transféré correspond aux primes des membres du directoire dirigé par António Ramalho, à verser dans le futur, mais correspondant à 2019.

Dans le communiqué, le Fonds a également indiqué qu '«il a déjà effectué des paiements d'intérêts d'un montant total d'environ 620,5 millions d'euros, dont environ 530,4 millions d'euros ont été versés à l'État et 90,1 millions d'euros ont été payés. versées aux banques ", et le montant versé à l'Etat" ajoute un montant d'environ 19,4 millions d'euros, lié aux commissions versées à l'Etat ".

Le Fonds de résolution a été créé en 2012 pour fournir un soutien financier aux mesures de résolution que la Banco de Portugal pourrait appliquer aux institutions et pour exercer les fonctions conférées par la loi dans le cadre de la mise en œuvre de ces mesures, selon le site Web de l'agence. .

ALYN // MSF