Le premier volume des Œuvres complètes de l’ancien président de la République Mário Soares sera publié d’ici la fin du premier trimestre de cette année, par la presse nationale (IN), a déclaré la source de l’éditeur à Lusa.

Le projet de publication des Œuvres complètes de Mário Soares (1924-2017) a été annoncé par IN en 2019, sous la coordination de José Manuel dos Santos, ancien conseiller du président, et avec la collaboration de personnalités proches de l’ancien socialiste leader, a déclaré à l’occasion le directeur éditorial de l’IN, Duarte Azinheira, qui a expliqué qu’il s’agit d’un «projet très ambitieux et compliqué d’un point de vue éditorial», car, contrairement à ce qui se passe avec d’autres auteurs, «les titres ne sont pas figés».

« Il y a une énorme archive et il était nécessaire d’avoir une équipe pour enquêter », a déclaré Azinheira, en janvier 2019, faisant référence que cette équipe « aidait à fixer le plan de publication », un travail qui continuera à faire « dans le futur ans ».

Selon ces déclarations d’Azinheira, la collection s’ouvre avec «Les idées politiques et sociales de Teófilo Braga», un travail basé sur la thèse d’un diplôme en sciences historiques et philosophiques que Soares a présenté à la Faculté des lettres de l’Université de Lisbonne.

L’édition en fac-similé constituera le volume zéro – car c’est «une sorte d’apéritif» – et reproduira l’exemplaire offert à António Sérgio, avec toutes les notes qu’il a prises en marge.

A cet effet suivra la première «Correspondance culturelle», déjà fruit des travaux des chercheurs, qui montrera comment l’ancien président correspondait avec «tout le monde», à savoir le poète Herberto Helder (1930-2015).

IN envisage également de publier cette année le théâtre complet de Natália Correia (1923-1993), en deux volumes, qui sera inclus dans la collection «Bibliothèque des auteurs portugais».

Le projet d’édition du Théâtre Complet de Natália Correia, qui comprend des pièces comme «O Encoberto» ou «A Pécora», avait déjà été annoncé l’année dernière et a été reporté en raison de «diverses contraintes», a justifié l’agence Lusa source de DANS.

Le plan d’édition de cette année comprend également une biographie de João Ludovice (1673-1752), un architecte d’origine allemande naturalisé portugais, qui a conçu le palais et le couvent de Mafra (1717-1730), au service du roi João V. par José Monterroso Teixeira, de l’Université autonome.

Un autre point fort du plan éditorial de cette année est la publication de «Divina Comédia», de Dante Alighieri, dans une traduction de Jorge Vaz de Carvalho, qui fera partie de la collection «Itálica», coordonnée par António Mega Ferreira.

Ce titre est publié dans le cadre du 7e centenaire de la mort du poète italien.

Toujours dans cette collection, «une vaste sélection de pièces de théâtre de Luigi Pirandello» (1867-1936), le prix Nobel de littérature en 1934 et un rénovateur de théâtre au XXe siècle seront publiés. Le montage de ces œuvres est coordonné par le réalisateur Jorge Silva Melo.

Pour IN, il est important de «s’assurer que les œuvres essentielles de la culture nationale et universelle soient disponibles et abordables» pour le public, lisez le résumé du plan envoyé à l’agence Lusa.

En 2021, deux titres originaires du Brésil, de deux auteurs déjà distingués avec le prix Camões, seront publiés par l’éditeur public portugais: «A Enxada ea Lança – Africa before the Portuguese», d’Alberto da Costa e Silva, et «Complete Poésie », par Ferreira Gullar.

IN se dit fidèle «aux principes de sa mission de service public» et publiera, dans le domaine de la philosophie, «l’un des grands chefs-d’œuvre de la littérature universelle, considéré par beaucoup comme la première autobiographie occidentale:« Confessions of a Saint Agostinho ‘, avec traduction et notes d’Arnaldo do Espírito Santo, João Beato et Maria Cristina de Castro Maia de Sousa Pimentel ”. Un autre titre a également été annoncé pour publication l’année dernière.

Dans le plan IN, il y a aussi la poursuite de la publication «d’œuvres complètes d’auteurs portugais, dont les titres sont difficiles à trouver ou même indisponibles sur le marché», à savoir: «Gente Singular», «Novelas Eróticas», «Maria Adelaide »Et« Ana Rosa », de Manuel Teixeira Gomes (1860-1941); «Biographies féminines: femmes écrivains. Retratos com Sombras », d’après le manuscrit laissé par Maria Ondina Braga (1932-2003); et, par Francisco Teixeira de Queiroz (1848-1919), «Comédia Burguesa».

En partenariat avec Companhia das Ilhas, l’édition de «Obra Completa de Vitorino Nemésio» se poursuit, avec les titres «Varanda de Pilatos», «A Casa Fechada», «A Mocidade de Herculano» et «Isabel de Aragão, Rainha Santa» .

La coordination littéraire de cette collection est assurée par Luiz Fagundes Duarte, docteur en linguistique portugaise, à l’Universidade Nova de Lisboa, où il est professeur.

Fernando Pessoa est un autre auteur qui continue d’être présent dans les éditions IN, notamment dans la série « Ensaios » de la collection « Pessoaana », avec le titre « Bibliographic Disease », de João Dionísio.

Des éditions critiques d’auteurs renommés tels que Eça de Queirós (1845-1900), Almeida Garrett (1799-1854) et Camilo Castelo Branco (1825-1890) sont également prévues.

La collection «Olhares», qu’IN désigne comme «une référence pour [seu] catalogue », comprendra le titre« Jornais, Jornalistas e Poder », de Pedro Marques Gomes, qui a remporté, l’année dernière, le prix Fundação Mário Soares et Maria Barroso, ainsi que les titres« Mocidade Portuguesa »de Jorge Calado et« Portraits de la culture portugaise », par Mário Cláudio.

La collection «O Essencial Sobre?» cette année comprendra des titres dédiés aux écrivains Antonio Tabucchi, Teolinda Gersão et Rúben A ..

Cette collection recevra également trois autres initiatives éditoriales incluses dans le «Projet Never Never Forget – Programme national autour de la mémoire de l’Holocauste», parmi lesquelles «L’essentiel sur Aristides de Sousa Mendes».

Tous les livres de cette collection auront également une édition numérique gratuite, disponible sur www.imprensanacional.pt.

Dans la «Collection D», dédiée au design portugais, «cette année, l’accent est mis sur Cristina Reis».

La collection de monographies bilingues, «Série Ph.», Dédiée à la photographie contemporaine portugaise, coordonnée par Cláudio Garrudo, publiera des titres dédiés à Jorge Guerra et Daniel Blaufuks.

Dans le domaine des enfants et des jeunes, en partenariat avec l’éditeur Pato Lógico, la publication de nouveaux volumes se poursuit dans la collection «Grandes Vidas Portuguesas», avec les biographies du chanteur António Variações et du père António Vieira.

Dans la collection du musée Casa da Moeda, il y aura un livre dédié à l’hippocampe.

NL // MAG

Le contenu Les œuvres complètes de Mário Soares commencent à être publiées ce trimestre par la presse nationale apparaît d’abord dans Visão.